Un médecin violemment agressé à Marrakech

30 décembre 2015 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le ministère de la Santé a réagi hier après la violente agression dont a été victime un médecin à l’hôpital Ibn Zohr à Marrakech et dont le témoignage a été diffusé sur la chaîne 2M. 

Dans un communiqué, le ministère de la Santé dénonce « avec force les agressions répétitives et les humiliations dont font l’objet les médecins, infirmiers et fonctionnaires des services de santé » et de faire savoir que le ministre Houcine El Ouardi a pris contact avec le médecin agressé, le docteur Redouane Ouaziz pour lui « témoigner son soutien ».

Le ministère rappelle que cet acte ne doit pas rester impuni et « exhorte le directeur régional de la santé à Marrakech à prendre les mesures pour l’accompagner et informer les autorités judiciaires de la situation, après avoir engagé un avocat ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Houcine El Ouardi - Ministère de la Santé - Violences et agressions

Aller plus loin

Expulsée de l’hôpital, elle accouche dans la rue (vidéo)

C’est un scandale qui ne devrait pas redorer l’image du secteur de la santé au Maroc. Une femme enceinte originaire de Boulemane a été expulsée de l’hôpital et a été obligée de...

Bac 2015 : après la triche, rendez-vous à l’hôpital pour retirer les oreillettes espion

Les blocs opératoires de l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca ont été submergés cette semaine par des candidats au baccalauréat, qui voulaient retirer des kits oreillettes espion...

Des jumeaux siamois menacés d’expulsion de l’hôpital de Rabat

Des jumeaux siamois âgés d’à peine 5 mois seraient menacés d’expulsion de l’hôpital des enfants Ibn Sina de Rabat, où ils ont été admis peu de temps après leur naissance en...

Rabat : un patient arrive en urgence à l’hôpital… on lui donne un rendez-vous en 2015

On ne parle plus d’heures, de jours, de semaines ou de mois, mais d’années. Un patient souffrant de graves problèmes de santé vient d’être renvoyé par l’hôpital Ibn Sina, à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.