Recherche

Une méduse dangereuse repérée sur les côtes marocaines

Une piqure de la méduses "physalia physalis"

5 avril 2018 - 18h20 - Société

Provoquant des brûlures intenses qui peuvent être parfois mortelles, la « physalia physalis », une espère apparentée aux méduses, a été repérée sur les côtes de Casablanca, Mohammedia, Bouznika et Skhirat,

Selon l’Institut national des recherches halieutiques (INRH), qui a lancé une étude en partenariat avec le ministère de l’Agriculture, la présence de ces méduses sur les côtes marocaines est saisonnière, en général aux mois de mars et avril.

L’INRH prévient qu’elles peuvent provoquer des brûlures intenses, mais la gravité des blessures varie d’un individu à un autre. La durée des lésions peut aller de une à deux semaines selon les organes touchés et peut même être mortelle comme cela est arrivé au Portugal en 2010. Au Maroc, les cas de brûlures n’auraient pas entrainé de complications majeures.

Si vous avez été piqué, il est recommandé de retirer délicatement les tentacules collés à l’aide d’un papier, d’un bout de plastique, d’un coquillage ou même d’un morceau d’algue. Ne surtout pas utiliser de liquide agressif « car cela déclencherait des cellules urticantes encore non activées (pas de vinaigre, ni salive, ni urine comme le veut la croyance populaire, et surtout pas d’eau douce) ».

Il faut, selon le ministère, rincer délicatement la plaie à l’eau de mer si nécessaire et ne pas hésiter à consulter d’urgence un médecin en cas de douleur persistante ou de malaise.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact