Rappel de 17 membres de l’ambassade du Maroc à Paris

21 mai 2012 - 10h32 - France - Ecrit par : J.L

La semaine dernière, 17 cadres de l’ambassade du Maroc à Paris, dont le chargé d’affaire assurant le poste par intérim d’ambassadeur depuis le départ d’El Mostapha Sahel, ont été rappelés au Maroc.

D’après des sources du ministère des Affaires étrangères, ce rappel n’a, contrairement à ce qui a été dit dans les médias, rien à voir avec la visite du Roi Mohammed VI en France, ni d’ailleurs avec l’important sit-in des professeurs d’arabe et de culture marocaine en France, en Belgique et aux Pays-Bas le 14 mai dernier.

La mesure ferait en réalité suite à un large mouvement de mutations, concernant tous les cadres travaillant dans les ambassades du Maroc à l’étranger et dont les mandats arrivent au terme de leur durée légale, précise le département de tutelle.

Plusieurs personnalités avaient été pressenties pour occuper le poste d’ambassadeur du Maroc en France, resté vacant depuis la nomination d’El Mostapha Sahel au poste de conseiller royal, dont Fouad Ali El Himma et Saâd Hassar.

Une bataille opposerait actuellement Mohamed El Yazghi et Fathalah Oulalou, tous deux membres de l’USFP, pour la fonction très prisée d’ambassadeur à Paris. Les deux adversaires tentent d’user pour cela, de leur proximité avec le parti socialiste au pouvoir en France.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Ambassades et consulats - Fathallah Oualalou - Mohamed El Yazghi - El Mostapha Sahel

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.