Recherche

Message d’ONG sahraouies dénonçant les méthodes tortionnaires du polisario

© Copyright : DR

31 juillet 2003 - 11h36 - Maroc - Par:

L’Association suédoise de Défense des Réfugiés Sahraouis à Tindouf (ADESETI) et l’Association des Victimes du Polisario en Espagne (ASVIPO), dont le siège est à Barcelone (N/E d’Espagne), ont dénoncé les tortures et les abus dont sont victimes les sahraouis séquestrés aux camps de Tindouf de la part des dirigeants du polisario.

Dans un message adressé, mardi, à Mme Ana Palacio, ministre espagnole des Affaires extérieures, M. Alamin Yahia, porte parole de l’ADESETI et Ramdan El Messoudi président de l’ASVIPO affirment que le polisario "représente à présent à peine le tiers du nombre des Sahraouis".

"Nous, Sahraouis nés à l’époque de la colonisation du Sahara par l’Espagne qui avions souffert injustement par la suite des tortures et de toute sorte d’humiliation dans les prisons du polisario, affirmons que la solution de ce drame humain se trouve au sein du Maroc qui est seul en mesure de garantir la dignité et le bien-être des Sahraouis", ajoute le message.

Les deux ONG installées en Europe demandent au gouvernement espagnol d’intervenir pour convaincre la direction du polisario de "cesser la torture et la répression contre les Sahraouis séquestrés à Tindouf".

"Indépendamment de la solution politique, qui peut être trouvée à la question du Sahara, les souffrances et l’humiliation qu’ont subis les Sahraouis de la part du polisario ne doivent en aucun cas passer sous silence", conclut le message adressé à Mme Palacio.

MAP

Mots clés: Séquestrés , Polisario , Sahara Marocain , Prison , Torture

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact