3683 migrants de Sebta sont revenus volontairement au Maroc

16 novembre 2021 - 20h20 - Espagne - Ecrit par : A.T

Plus de 5 mois après l’arrivée illégale dans les enclaves espagnoles, quelque 3683 migrants marocains installés à Sebta ont effectué un retour volontaire au royaume, selon les autorités locales.

Ces retours volontaires se sont faits par la frontière terrestre, qui ouvre de manière exceptionnelle en collaboration avec les autorités marocaines, rapporte l’agence EFE, précisant qu’à ce nombre, il faut ajouter 327 autres, qui ont choisi de regagner le Maroc pour diverses raisons.

A lire : Sebta : rapatriement massif vers le Maroc d’enfants marocains

Pendant ce temps, indiquent les données locales, 2 500 migrants illégaux ont déposé des demandes d’asile. Une grande partie de ces demandeurs d’asile, soit près de 2000 personnes, ont pu quitter Sebta pour la péninsule.

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Un Marocain meurt en tentant de rallier Sebta à la nage

Encore un jeune marocain qui meurt en tentant de rallier à la nage l’enclave de Sebta. Le drame s’est produit jeudi, selon l’AFP qui cite la Garde civile espagnole.

Un Marocain remercie les habitants de Sebta

Taofik, 32 ans, faisait partie des milliers de Marocains qui sont entrés illégalement à Ceuta en mai dernier et dont la plupart sont retournés volontairement au Maroc. Voici son...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla est prolongée

Les frontières de Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 30 novembre prochain comme c’est le cas depuis le 13 mars 2020.

Des migrants marocains manifestent à Sebta (vidéo)

Des migrants marocains de Ceuta n’en peuvent plus de continuer à rester dans la ville autonome alors que depuis plus d’un mois, ils ont déjà en leur possession le document...

Dossiers :

Immigration clandestine

Mineurs : l’Espagne refile la patate chaude au Maroc

Le deuxième vice-président de Ceuta, Carlos Rontomé, donnant des détails sur l’opération de rapatriement au Maroc des mineurs arrivés en mai dans la ville autonome, a déclaré vendredi que « le gouvernement marocain se chargera de rechercher les...

Espagne : deux Marocains arrêtés pour trafic de migrants vers la France

La Garde civile et la police française des frontières ont arrêté à Guipúzcoa et Navarre deux Marocains accusés de crimes de trafic de migrants, d’appartenance à une organisation criminelle et d’atteinte aux droits des citoyens étrangers.

Assaut de Melilla : Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête

Amnesty International a demandé au gouvernement et au Congrès espagnol d’ouvrir une enquête sur l’assaut de migrants subsahariens à la clôture de Melilla, survenu le 24 juin dernier, qui a fait au moins 23 morts.

Vague d’arrestations de migrants à Laâyoune

Depuis quelques semaines, les migrants subsahariens au Maroc sont arrêtés en pleine nuit ou au petit matin par la police. Une situation qui inquiète non seulement ces migrants, mais également les associations de défense des droits humains.

Un migrant «  extrait d’un sac de cendres  » à Melilla

Un agent a découvert, vendredi 19 février, un migrant vivant dans un sac contenant des déchets toxiques sur le port de Melilla. Cette annonce a été faite par la Guardia civil.

Espagne

Des militaires espagnols ont peur d’être poursuivis après les violences sur les Marocains

L’armée espagnole redoute que ses membres qui sont soupçonnés d’avoir commis des violences sur des mineurs marocains après leur arrivée à Sebta en mai dernier soient poursuivis devant la justice. En cas de réponse défavorable, les militaires concernés...

Les Marocains d’Espagne attendent la reprise des liaisons maritimes

La forte communauté marocaine en Espagne attend impatiemment la reprise des liaisons maritimes pour se rendre au Maroc à l’été prochain.

Espagne : des révélations troublantes sur les attentats en Catalogne

José Manuel Villarejo, ancien commissaire espagnol, a fait des révélations pour le moins troublantes sur les attentats des 17 et 18 août 2017 en Catalogne, qui avaient fait 16 morts.

Miss Raisa : « Il y a plus de racisme au Maroc qu’en Espagne »

La rappeuse Miss Raisa (Imane Raissali à l’état civil) a été victime d’une campagne de harcèlement cet été après avoir décidé de ne plus porter le voile. D’origine marocaine, elle est une défenseure des droits des femmes marocaines résidant en Espagne...

Record battu : une femme de 77 ans traverse le détroit de Gibraltar

María del Rosario Tomasena Alzuni, 77 ans et originaire de Guipuscoa (Pays basque), est devenue la femme la plus âgée à avoir traversé le détroit de Gibraltar à la nage.

Ceuta (Sebta)

Le Maroc a trouvé « l’excuse parfaite » pour fermer ses frontières avec l’Espagne

Le président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), Enrique Alcoba, estime que la pandémie « a été l’excuse parfaite » pour le Maroc pour atteindre son objectif d’« étouffer économiquement Ceuta et Melilla ».

« Le Maroc finira par récupérer Sebta et Melilla »

Le président de la Chambre des conseillers et membre du bureau exécutif de l’Istiqlal, Enaam Mayara, a déclaré vendredi que le Maroc finira par « récupérer les deux villes occupées de Sebta et Melilla », demandant aux Marocains résidant en Espagne de...

Sebta se prépare à accueillir les RME

L’Espagne et le Maroc se préparent pour la bonne tenue de l’Opération Marhaba 2022, après deux années d’annulation. Une délégation espagnole se rendra jeudi à Rabat pour définir avec les autorités marocaines les conditions de déroulement de cette...

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla prolongée

Les enclaves Sebta et Melilla resteront fermées jusqu’au 31 mai. Ainsi en a décidé le gouvernement espagnol au regard du contexte diplomatique tendu qui prévaut avec le Maroc mais aussi à la situation sanitaire.

Plus de 300 mineurs marocains « oubliés » dans les centres de Sebta

Mohamed C. fait partie des 1 356 mineurs marocains arrivés à Ceuta en mai 2021. Il est l’un des rares chanceux qui ont réussi à rejoindre la péninsule. Plus de 300 mineurs séjournent encore dans les centres d’accueil de la ville autonome.