Recherche

Les futurs milliardaires marocains selon Forbes

© Copyright : DR

12 mai 2014 - 19h10 - Economie

Le nombre des multimillionnaires marocains ne cesse d’augmenter. Selon Forbes, outre les noms facilement identifiables comme Othman Benjelloun , Moulay Hafid Elalamy , Miloud Chaabi et Aziz Akhannouch , d’autres richissimes marocains méritent d’être connus.

Plusieurs hommes d’affaires marocains, moins célèbres mais néanmoins extrêmement riches, ont réussi à bâtir des empires valant plusieurs millions et milliards de dollars dans des secteurs très divers : l’agriculture, l’alimentation, la construction, l’énergie et distribution. Ce sont les futurs Crésus marocains et, selon Forbes, leurs noms devraient bientôt être inclus dans leur liste des hommes les plus riches d’Afrique. Les voici :

Brahim Zniber, 94 ans, Agriculture

Zniber est le fondateur de Diana Holding, conglomérat agro-industriel réalisant 3 milliards de dollars de ventes annuelles et emploie près de 8000 personnes. Les activités du groupe ont démarré en 1956 et couvrent les huiles comestibles, la vinification, la transformation de viande ainsi que des pépinières commerciales. Diana Holding, qui détient plus de 2.000 hectares de vignes à Meknès, est le plus grand producteur de vins et spiritueux au Maroc. L’entreprise vend plus de 35 millions de bouteilles de son fameux vin Les Celliers de Meknès par an. La société produit également CaracTerre, la marque d’huile d’olive vierge populaire.

Saïd Alj, 60 ans, Alimentation

Il est le président de Sanam Holding, une grande entreprise marocaine d’investissement ayant des intérêts dans la fabrication alimentaire, la finance, les hôtels et la distribution. Fondée en 1986, Sanam détient des parts majoritaires dans plusieurs grandes entreprises marocaines.

Abdelouahed El Alami, Acier & Construction

Abdelouahed El Alami dirige le Groupe El Alami, un conglomérat industriel fondé en 1950 par son père Abdelaziz El Alami. Le groupe a évolué́ au fil des ans. Dans les années 60 et 70, les intérêts d’El Alami étaient principalement concentrés dans le secteur de la meunerie. Aujourd’hui, le Groupe qui enregistre un chiffre d’affaires de 150 millions de $ se concentre sur l’aluminium et l’acier, la construction, l’hôtellerie et l’immobilier commercial. Sa société phare, Aluminium Maroc, est coté à la Bourse de Casablanca.

Mohammed Karim Lamrani, 94 ans, Investissements

Lamrani, qui a servi comme Premier ministre du Maroc entre 1971 et 1994, est aussi l’un des investisseurs les plus prospères du pays. Il est le fondateur de Safari Group, une société holding qui détient des participations importantes dans plusieurs entreprises marocaines de premier ordre, dont la banque commerciale Crédit du Maroc, le fabricant de textile Mafaco, le géant de la métallurgie Socodam-Davum, et SMEIA, le distributeur de véhicules BMW et Land Rover au Maroc. Le groupe est aujourd’hui dirigé par Saida Lamrani, la fille ainée de Lamrani, âgée de 67 ans.

El Hachmi Boutgueray, 42 ans, Investissements

Boutgueray dirige la société marocaine d’investissement Anwar Invest valant 350 millions de dollars (chiffre d’affaires). L’entreprise détient des participations dans les aliments, les biens, l’énergie et la logistique. Anwar Invest emploie plus de 4000 personnes à travers 20 filiales différentes. En 2004, l’entreprise a lancé sa propre marque de jus de fruits, de biscuits et de pâtes. Une autre filiale du groupe, la société Anwar Development construit des logements économiques au Maroc. En mars dernier, boutgueray a annoncé des plans pour construire une usine de ciment à Laâyoune à partir de septembre 2014.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact