La Mocro Maffia sème la terreur dans les rues de Bruxelles

17 septembre 2023 - 11h00 - Belgique - Ecrit par : A.P

Les règlements de compte entre trafiquants de drogue deviennent récurrents à Bruxelles, territoire « très disputé » par les différents gangs dont la Mocro Maffia, la mafia marocaine. Le dernier en date, un jeune homme de 31 ans, tué de 17 balles de Kalachnikov dans une fusillade à Anderlecht dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les mafias de drogue règnent en maître à Bruxelles où le trafic semble particulièrement lucratif, nourrissant les rivalités entre gangs en quête de monopole de ce territoire. « Le territoire bruxellois est fortement disputé entre les clans de mafias. Un mètre carré vaut très cher. C’est ici que la drogue est diffusée parmi les consommateurs et dans le reste de l’Europe. Il y a beaucoup d’argent à gagner ici », explique à RTL Info Ine Van Wymersch, la nouvelle commissaire nationale aux drogues.

À lire : La Mocro Maffia sème la terreur aux Pays-Bas et en Belgique

« Sur le territoire bruxellois, nous constatons la présence des mafias albanaises, avec des liens avec l’Italie et aussi la France, mais également des bandes de la mafia marocaine qui s’occupe plutôt du cannabis », ajoute la commissaire. En tout, 9 meurtres liés au trafic de drogue ont été enregistrés à Bruxelles depuis le début de l’année. Ce chiffre ne prend pas en compte les affrontements violents entre bandes rivales sans décès. Les autorités de la capitale belge sont bien informées de la situation.

À lire : Belgique : Soufiane victime d’un règlement de comptes à Forest

Créé depuis seulement 5 mois, le commissariat national aux drogues mène une lutte acharnée contre le trafic de drogue. Il vise entre autres la création d’un « fonds drogue ». « On va récupérer l’argent auprès des criminels et l’injecter, d’un côté, dans l’approche répressive, et d’un autre côté, dans les projets de santé publique », détaille Ine Van Wymersch. La valeur des saisies de cocaïne, de haschisch et de cannabis, drogues les plus présentes en Belgique, peut parfois atteindre des dizaines de milliers d’euros.

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Drogues - Trafic - Mocro Maffia

Aller plus loin

Ferdaous, victime collatérale de règlements de comptes à Anvers

Une petite fille de 11 ans a été tuée lundi à Anvers dans une fusillade qui visait sa maison à Merksem. Membre d’une famille marocaine impliquée dans le trafic de drogue,...

Explosion à Anvers : la mocro maffia soupçonnée

Une explosion violente a secoué Anvers dans la nuit de samedi à dimanche, causant des dommages matériels considérables et faisant un blessé léger. La police locale a rapidement...

Belgique : Soufiane victime d’un règlement de comptes à Forest

Soufiane, un jeune de 23 ans est décédé lors d’une fusillade dans les rues de Forest, dimanche 5 juillet. L’hypothèse d’un règlement de comptes dans le cadre d’un trafic de...

La Mocro Maffia sème la terreur aux Pays-Bas et en Belgique

Très active dans le trafic de cocaïne aux Pays-Bas et en Belgique où la marchandise arrive par tonnes dans les ports d’Anvers et de Rotterdam, la « Mocro Maffia », la mafia...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.