« Mohammed VI, les limites du pouvoir » (Reportage Arte)

23 novembre 2022 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le roi Mohammed VI est monté sur le trône en 1999 après le long règne de son père Hassan II. Après 23 ans de règne, le monarque marocain, au style de gouvernance moderne, a-t-il comblé les attentes ? Portrait d’un roi considéré comme un réformateur.

Dès son couronnement, Mohammed VI se veut un « roi des pauvres », proche du peuple. De nature timide, le 23ᵉ souverain de la dynastie alaouite installée au Maroc depuis le XVIIᵉ siècle, adopte un style de gouvernance moderne qui lui vaut une grande popularité. Le monarque développe une politique de libéralisation des mœurs, mais doit toutefois faire face à l’opposition des conservateurs. C’est ce qui a conduit en 2011 à l’élection du parti islamiste, le Parti de la justice et du développement (PJD), à la tête du gouvernement, analyse ARTE dans un documentaire.

À lire : Pour Julien Dray, le roi Mohammed VI est la personnalité de l’année 2021

Le documentaire met en relief les contradictions liées à l’exercice du pouvoir. Côté social, l’appauvrissement croissant du peuple, qui contraste avec l’enrichissement de la caste gouvernante, est dénoncé par la presse marocaine. La population, elle, respecte certes la monarchie marocaine, garante de stabilité, mais le caractère absolutiste de ce régime pose problème. Par exemple, les réformes instituées par Mohammed VI au début de son règne, toutes progressistes, sont imposées et la religion peut aussi entrer en conflit avec les désirs réformistes du roi dont le pouvoir est d’essence divine.

Un tel système de gouvernance rend le royaume fragile et inflammable, conclut le documentaire, notant que les manifestations sont régulièrement réprimées au Maroc, un pays dont les atouts touristiques contrastent avec la réalité de la population.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Vidéos

Aller plus loin

Mohammed VI, « personnalité arabe la plus influente » ?

La chaîne satellitaire russe RT Arabic dévoilera le 1ᵉʳ janvier prochain le nom de la personnalité arabe la plus influente de l’année 2020". Un sondage d’opinion a été lancé à...

Le roi Mohammed VI félicité à l’ONU

À l’initiative de l’ambassadeur Omar Hilale, représentant permanent du Maroc près les Nations-Unies, une conférence virtuelle de haut niveau, s’est tenue mardi, à l’ONU sur "Le...

Le roi Mohammed VI récompensé par le Forum Crans Montana

Le roi Mohammed VI s’est vu décerner un prix par le Forum Crans Montana. Entre autres raisons ayant motivé cette récompense, la « gestion exemplaire » de la pandémie du Covid-19...

« Mohammed VI, le roi solitaire du Maroc » (reportage)

Le roi Mohammed VI est-il un réformateur ? C’est à cette question que tente de répondre un documentaire de DW qui passe en revue les plus de 20 ans de règne du monarque à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les réformes des lois sur les libertés individuelles passent mal

Les réformes des lois sur les libertés individuelles initiées par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi sont loin de faire l’unanimité. Après le parti de la justice et du développement (PJD), parti de l’opposition, c’est au tour du parti de la...

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

Maroc : la grande réforme du Code de la famille est lancée

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, le gouvernement d’Aziz Akhannouch s’active pour la réforme du Code de famille.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Maroc : la réforme du Code de la famille fait toujours jaser

La réforme du Code de la famille a du mal à passer au Maroc. Face aux conservateurs et chefs religieux, le gouvernement n’arrive pas encore à trouver la bonne formule pour mettre fin aux discriminations envers les femmes en matière de succession, à la...

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...