Mohammed VI : ses succès et ses défis

11 septembre 2023 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé fragile de son père se dissipent.

Mohammed VI semble avoir de la baraka, analyse Pierre Vermeren dans une chronique publiée dans Sud Ouest. Pour l’historien, le Souverain marocain a réussi à sauvegarder les intérêts du trône et du royaume, en dépit des multiples crises économiques mondiales dont les plus récentes provoquées par la pandémie du Covid-19 et le conflit russo-ukrainien, de la menace terroriste, du conflit au Sahara et du Hirak du Rif.

En décembre 2020, le Maroc a réussi un coup diplomatique important en obtenant des États-Unis sous Donald Trump qu’il reconnaisse la marocanité du Sahara, en échange de la normalisation de ses relations avec Israël dans le cadre des accords d’Abraham. L’administration Biden n’a pas remis en cause cette décision de son prédécesseur. Dans la même dynamique, le Maroc a fait pression sur l’Espagne, l’ancienne puissance coloniale du Sahara, qui a fini par reconnaître sa souveraineté sur ce territoire, rappelle le chroniqueur.

À lire : Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Au plan économique, le Maroc a échappé à une profonde récession et a pu rattraper son retard par rapport à ses voisins, l’Algérie et la Tunisie en l’occurrence, grâce au développement des secteurs du tourisme et de l’industrie. Mais le niveau de développement atteint reste encore en deçà des espérances du peuple marocain pour qui l’avenir demeure incertain avec des violations à la liberté d’expression, notamment celle de la presse, la surveillance des réseaux sociaux, etc.

Sur le plan international, le Maroc continue d’entretenir d’excellentes relations avec le monde, en dépit des tensions avec Paris qui perdurent depuis dix ans en raison de la position ambigüe de la France sur le Sahara et de ce que le royaume qualifie de « tropisme algérien » de l’Élysée. Ces dernières années, le Maroc a davantage renforcé ses alliances avec des pays d’Afrique, du Golfe et la Russie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mohammed VI - Développement

Aller plus loin

Le roi Mohammed VI au chevet des sinistrés du séisme

Le roi Mohammed VI effectue un déplacement de terrain dans les régions sinistrées par le meurtrier séisme qui a secoué le Maroc et fait plus de 2800 morts et 2501 blessés.

Quand Jeune Afrique encense Mohammed VI

Dans une analyse, François Soudan, directeur de la rédaction du magazine Jeune Afrique, a décortiqué le règne de Mohammed VI, mettant en avant la détermination, la vision claire...

Le roi Mohammed VI sur une photo générée par l’IA : les Marocains mal à l’aise

Une photo du roi Mohammed VI est devenue virale sur les réseaux sociaux depuis dimanche. Les internautes marocains apprécient diversement ce cliché. Alors que certains estiment...

Mohammed VI, marque déposée

Le roi Mohammed VI tente de mettre définitivement fin aux tentatives d’usurpation de titre et/ou fraude. Son nom devient une marque déposée.

Ces articles devraient vous intéresser :

Marche verte : discours du roi Mohammed VI

Le Roi Mohammed VI adressera ce dimanche soir un discours à l’occasion du 47ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, annonce le Ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie dans un communiqué.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Maroc : versement imminent des aides pour les victimes du séisme

Fouzi Lekjaa, ministre délégué chargé du Budget, a annoncé à Rabat le versement imminent des aides d’urgence pour les familles affectées par le séisme d’Al Haouz. Ces aides, qui s’élèveront à 30 000 dirhams par famille sur 12 mois, seront versées dès...

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Cyril Hanouna encense le roi Mohammed VI

L’animateur français d’origine tunisienne Cyril Hanouna a encensé le roi Mohammed VI dont il a salué les efforts consentis suite au puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Mohammed VI : ses succès et ses défis

Le roi Mohammed VI a fêté en août ses 60 ans et ses 24 ans de règne. Son fils Moulay Hassan, prince héritier, soufflait quelques mois plus tôt, le 8 mai, ses 20 bougies. À un an de ses 21 ans, âge requis pour être roi, les inquiétudes quant à la santé...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...