« Justice pour Anouar », étudiant retrouvé mort à Tanger

7 novembre 2022 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Tanger est sous le choc après la mort d’Anouar, jeune étudiant connu sur TikTok. Son corps sans vie a été retrouvé dans son appartement. Des Marocains réclament justice pour la famille de la victime.

Samedi, ce jeune homme de 20 ans qui étudiait à la faculté des sciences de Tanger a été retrouvé mort par sa mère qui est venue lui rendre visite dans son appartement situé près de la zone universitaire de la ville. Alertés, les services de sécurité sont arrivés sur les lieux, où ils ont retrouvé Anouar Othmani abattu dans son propre appartement situé au quartier de Mesasna. Une enquête est en cours pour déterminer les causes et circonstances du décès.

À lire : Mort mystérieuse d’un étudiant à Tanger

Le décès de ce jeune homme de 20 ans, connu sur le réseau social TikTok a créé l’émoi dans toute la ville et sur Internet. Sur les réseaux sociaux, ils ont témoigné leur sympathie et leur solidarité avec la famille de la victime à travers différents hashtags, dont #JusticeforAnouar et #WeAreAllAnouar. Ils ont condamné ce meurtre « odieux » et réclamé justice pour la famille du défunt. Ils ont par ailleurs appelé à infliger aux auteurs la peine la plus sévère prévue par le Code pénal marocain : la réclusion à perpétuité ou la peine de mort.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Homicide - TikTok

Aller plus loin

Mort mystérieuse d’un étudiant à Tanger

Un étudiant a été retrouvé mort par ses proches dans son appartement situé près de la zone universitaire de Tanger au Maroc. La police a ouvert une enquête pour déterminer les...

Le témoignage poignant de Mathieu, fils d’un Marocain mort dans l’attentat de Nice

Mathieu Bousfiha, dont les parents sont morts dans l’attentat de Nice survenu le 14 juillet 2016, a témoigné vendredi devant la cour d’assises spéciale à Paris. Il raconte la...

Émoi à Montréal après le meurtre d’un jeune marocain

Achraf Thimoumi, un jeune marocain résidant à Montréal, a été retrouvé mort dans une voiture lundi à Stoneham (Québec). Sa famille et ses amis sont sous le choc depuis l’annonce...

Majorque : émoi après le décès d’un Marocain dans un accident de la route

Les parents et amis des trois jeunes (Reda Souidi, 22 ans ; Faddi Belli, 18 ans et Alicia, 21 ans), décédés le week-end dernier à Son Ferriol (Palma de Majorque) dans un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

TikTok, l’impossible interdiction au Maroc

Face à la dépravation des mœurs à laquelle conduit l’utilisation de TikTok, les députés de l’opposition ont invité le gouvernement marocain à prendre ses responsabilités et à interdire l’application chinoise dans le royaume. Mais y arriveront-ils ?

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de répression.

TikTok menacé de suspension au Maroc ?

Hanan Atrakin, députée du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), appelle à l’interdiction de TikTok et d’autres applications de réseaux sociaux au Maroc, afin de protéger leurs utilisateurs, notamment les mineurs.

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Les influenceurs marocains traqués par le Fisc

Les influenceurs marocains sont dans le viseur de la direction générale des impôts, qui a déployé de grands moyens pour lutter contre la fraude et la sous-déclaration.