Etudiant tué à Tanger : voici comment la police a retrouvé la meurtrière

23 novembre 2022 - 18h10 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’enquête sur le jeune étudiant retrouvé mort début novembre à son domicile à Tanger, suit son cours. La principale suspecte a été identifiée. Voici comment.

Au début de l’enquête, les services de police chargés de l’affaire ont commencé par identifier des proches et amis du jeune étudiant qui avaient l’habitude de lui rendre visite. Ils ont ensuite interrogé les concierges de l’immeuble puis demandé à visionner les vidéos des caméras de surveillance du bâtiment qui se sont avérées être en panne, rapporte Al Akhbar, précisant que toutes ces tentatives des enquêteurs se sont révélées infructueuses.

À lire : La meurtrière présumée d’Anouar passe aux aveux

Les agents ont décidé d’analyser la liste des appels téléphoniques reçus par le jeune étudiant le jour du meurtre, après avoir constaté la disparition, dans son appartement, de son téléphone et de son ordinateur. C’est ainsi qu’ils ont découvert que la victime a reçu un appel anonyme sur WhatsApp avant son décès. Cette piste les conduit chez un serveur de café habitant la ville de Martil qui, interrogé, a nié tout lien avec l’affaire, identifiant par la suite la principale accusée, une jeune fille de 17 ans, sur la photo de profil du numéro anonyme.

À lire : Du nouveau dans l’enquête sur l’étudiant retrouvé mort à Tanger

Les enquêteurs ont interpelé la jeune fille qui a avoué le meurtre après avoir subi un interrogatoire. Elle aurait fait la connaissance de l’étudiant sur les réseaux sociaux et ce dernier a décidé de la rencontrer physiquement, lui donnant rendez-vous dans son appartement. Selon la version de l’accusée, le jeune homme aurait tenté d’abuser d’elle pendant qu’ils préparaient le déjeuner ensemble. C’est alors qu’elle l’aurait poignardé avec un couteau pour se défendre, avant de prendre la fuite, emportant avec elle le téléphone et l’ordinateur de la victime.

Le serveur, proche de l’accusée, s’est ensuite rendu dans l’appartement pour faire disparaître l’arme du crime qui a fini par être retrouvée après les aveux. L’enquête se poursuit pour élucider ce meurtre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Etudiants - Enquête - Décès

Aller plus loin

Mort mystérieuse d’un étudiant à Tanger

Un étudiant a été retrouvé mort par ses proches dans son appartement situé près de la zone universitaire de Tanger au Maroc. La police a ouvert une enquête pour déterminer les...

La meurtrière présumée d’Anouar passe aux aveux

La fille mineure, meurtrière présumée d’Anouar, l’étudiant de 20 ans, retrouvé mort dans son appartement dans le quartier Mesnana à Tanger, a reconnu avoir tué le jeune homme....

A 17 ans, elle est soupçonnée d’avoir tué Anouar

Se basant sur les informations fournies par les services de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST), le service préfectoral de la police judiciaire de la...

Du nouveau dans l’enquête sur l’étudiant retrouvé mort à Tanger

Le juge d’instruction près la Cour d’appel a convoqué l’ensemble des témoins qui étaient proches de l’étudiant de 20 ans, retrouvé mort dans son appartement dans le quartier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Hassan II : Gilles Perrault, auteur de « Notre ami le roi » est décédé

L’écrivain et militant Gilles Perrault, connu notamment pour son ouvrage « Notre ami le roi », sur le roi Hassan II, est décédé à l’âge de 92 ans d’un arrêt cardiaque, selon des informations communiquées par sa famille.

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

Lalla Latifa : le palais royal réagit à l’utilisation de fausses photos

Le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie met en garde contre l’utilisation de fausses photos de la princesse Lalla Latifa, veuve de feu Hassan II et mère du roi Mohammed VI décédée samedi à l’âge de 78 ans.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.