Mort suspecte du directeur d’une clinique à Tétouan

23 décembre 2022 - 20h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Sur ordre du procureur du roi de Tétouan, la police judiciaire de la wilaya de la sûreté a ouvert une enquête sur le décès mystérieux d’un médecin spécialiste, directeur d’une clinique privée dans la ville.

Suite aux instructions du procureur du roi de Tétouan, la police judiciaire mène une enquête sur la mort mystérieuse d’un médecin spécialiste, directeur d’une clinique privée qui souffrirait de troubles mentaux. En parallèle, une autopsie médico-légale du corps du défunt est en cours à l’hôpital provincial Saniat Rmel pour déterminer les causes du décès, rapporte quotidien Al Akhbar. Le parquet général compétent de Tétouan devait recevoir ce vendredi 23 décembre 2022 les résultats de l’autopsie et de l’enquête judiciaire avant de décider de la remise de la dépouille du défunt à sa famille pour inhumation.

À lire : Enquête après la mort d’un Marocain à Marbella

Depuis le décès du médecin, les messages d’hommages se multiplient. Tous ceux qui l’ont connu louent ses grandes qualités humaines et ses excellentes relations avec ses voisins et ses patients.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tétouan - Santé - Enquête - Décès

Aller plus loin

Mystère autour du décès d’une infirmière au CHU de Marrakech

Les autorités judiciaires de la ville de Marrakech ont diligenté une enquête suite au décès mystérieux mardi d’une sage-femme qui était de garde au CHU de Marrakech.

Enquête après le décès d’une Québécoise au Maroc

Une Québécoise de 26 ans est récemment décédée au Maroc après avoir subi une intervention chirurgicale. Le Bureau du coroner du Québec a décidé d’ouvrir une enquête pour...

Mort mystérieuse de quatre membres d’une même famille à Tanger

Les corps inanimés de quatre membres d’une même famille ont été retrouvés au quartier Benkirane à Tanger. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

Enquête après la mort d’un Marocain à Marbella

La police nationale espagnole a ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès d’un Marocain survenu dimanche à Marbella (Malaga). Il serait tombé dans le vide...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Roi Mohammed VI rend hommage à Mohamed Moatassim

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de la famille de feu Mohamed Moatassim, Conseiller du Souverain, décédé lundi à Rabat.

Kourtney Kardashian se tourne vers le Maroc pour sa ligne de produits naturels

La star de téléréalité Kourtney Kardashian, 43 ans, et son époux, le batteur du groupe de rock Blink-182, Travis Barker, 46 ans ont lancé une gamme de produits entièrement naturels, végétaliens faits notamment à base d’une ressource provenant des...

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Décès à 24 ans du joueur marocain Oussama Falouh

Admis en soins intensifs suite à un accident de la route qui s’est produit le 11 octobre dernier, Oussama Falouh, joueur du Wydad de Casablanca, est décédé jeudi.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.