Recherche

Cinq morts et 128 blessés, suite aux manifestations du 20 février

© Copyright : DR

21 février 2011 - 14h18 - Maroc

Les corps calcinés de cinq personnes ont été retrouvés à l’intérieur de l’une des agences bancaires incendiées dans la ville d’Al Hoceima, suite aux manifestations qui ont eu lieu dimanche 20 février dans plusieurs villes du Royaume, vient d’annoncer le ministre de l’Intérieur Taïb Cherkaoui, lors d’une conférence de presse tenue lundi matin à Rabat.

Taïb Cherkaoui a indiqué que les manifestations organisées dans 53 préfectures et provinces, qui ont vu la participation d’environ 37.000 personnes, se sont déroulées dans un climat pacifique.

Seules les villes de Tanger, Tétouan, Larache, Al Hoceima, Sefrou, Marrakech et Guelmim, ont connu des actes de vandalisme, qui ont causé d’importants dégâts matériels commis par des fauteurs de troubles.

Ainsi, 33 établissements et édifices publics, 24 agences bancaires, 50 commerces et édifices privés, et 66 véhicules ont été saccagés par des vandales qui n’avaient rien à avoir avec les manifestants.

Un immeuble de l’administration des douanes à Larache, a été envahi par des fauteurs de troubles, qui se sont emparés de quantités importantes de drogues et de boissons alcoolisées saisies.

Le ministre de l’Intérieur a précisé que 120 personnes ont été arrêtées et que l’État veillera avec la même détermination à garantir la liberté d’expression dans le Royaume.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact