Italie : Mostafa, un SDF marocain mort de froid sur la terrasse d’un bar à Turin

11 février 2021 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le corps sans vie d’un Marocain de 59 ans a été découvert lundi 8 février, sur un banc à proximité d’un bar à Turin. Il s’agit de Mostafa Hait Bella, un fleuriste très connu dans la zone, qui, dépossédé de tout et réduit à une vie solitaire, est devenu par la force des choses, SDF et alcoolique.

La vie de Mostafà Hait Bella bascule une première fois, après la mort de sa femme et de ses deux enfants dans un accident de voiture. Une triple perte qui l’a beaucoup affecté. Ne pouvant supporter le vide laissé par sa petite famille, il quitte le Maroc pour l’Italie en 1992, dans l’espoir de repartir à zéro. Polyglotte, il avait le contact facile et n’avait eu aucune difficulté à s’intégrer dans sa nouvelle vie à Turin. Il travaillait dans une pépinière sur la colline de Pecetto et était très apprécié pour ses connaissances et sa grande maîtrise du langage des fleurs. Mais, malgré la distance et les années qui se sont écoulées, Mostafà Hait Bella, ne s’était jamais remis de la perte de sa femme et de ses deux jeunes enfants, rapporte TorinoToday.

Les choses deviendront encore plus dures pour le fleuriste marocain. Entre les difficultés économiques, les impôts, puis la perte de sa maison, il s’est retrouvé dépossédé de tout ce qu’il avait. Il ne lui restait que sa Fiat Uno, une voiture qui lui servait en même temps de dortoir et dans laquelle il transportait toutes ses affaires. Mais malheureusement, comme si le sort s’acharnait sur lui, un choc contre le tramway le fit plonger dans un tunnel sans fin. Sans voiture et contraint de renoncer à son permis pour payer ses dettes, il s’est réfugié dans l’alcool, menant une vie de sans-abris.

Bon nombre de ceux qui l’ont côtoyé décrivent un homme bienveillant, généreux qui se souciait de l’autre. Dans les moments difficiles, il n’acceptait pas l’aumône et pensait pouvoir retomber sur ses pieds. Il ne supportait pas les dortoirs et préférait dormir sur des bancs, à proximité des bars. Mais ce mode de vie auquel il n’était pas habitué, a sérieusement affecté son état de santé, au point qu’il a été admis à l’hôpital fin décembre. Le dernier repas de sa vie a été un bol de soupe offert, dimanche, par un ami à qui il a confié qu’il n’était pas en forme. Il a également fait part de son envie de retourner chez lui au Maroc. Mais malheureusement, son corps sera retrouvé le lendemain sur un banc devenu depuis quelque temps son lit.

Une enquête a été ouverte par le procureur de Turin qui semble disposé à clore le dossier rapidement, car rien ne fait penser à un crime. Mostafà Hait Bella aura peut-être la chance de retourner au Maroc, car ses amis du marché de via San Secondo sont prêts à payer pour le rapatriement du corps, pour qu’il soit enterré à côté de ses proches. La mort du fleuriste marocain remet sur le tapis la question des expulsions, la gestion des étrangers, l’inhospitalité, précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Décès - Turin - MRE

Aller plus loin

Maroc : une touriste britannique SDF à Agadir sauvée de la rue

Alors que l’ensemble du pays est en confinement total, une ressortissante britannique, amoureuse du pays, mène une vie de SDF à Agadir, après avoir refusé de retourner en...

Luca Attanasio, ex-consul d’Italie à Casablanca, tué dans une attaque armée en RDC

Alors qu’il voyageait avec un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), Luca Attanasio, ex-consul d’Italie à...

Californie : un chef marocain offre des repas gratuits aux SDF et le personnel soignant

Les restaurants californiens ont fermé leurs portes afin de contrer la propagation du covid-19, à l’exception de celui du chef marocain, Waheed Toumadi. Il a décidé de continuer...

La mort d’un SDF marocain en Italie arrive au parlement

Le décès, il y a quelques jours à Turin de Mostafa, un ressortissant marocain devenu SDF s’invite au parlement marocain. Le groupe parlementaire du Parti authenticité et...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Décès de l’acteur et réalisateur marocain Mohamed Atifi

Le monde du cinéma marocain est en deuil. L’acteur et réalisateur Mohamed Atifi est décédé jeudi soir des suites d’une longue maladie.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Le gouvernement « bannit » les MRE d’Internet

L’un des seuls canaux de communication officiel du gouvernement marocain à destination des Marocains du monde n’est plus en ligne, du moins à l’heure où sont écrites ces lignes.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...