Recherche

Ce que prévoit la douane pour l’accueil des Marocains du monde

8 juin 2017 - 15h30 - Marocains du monde

Dans le cadre de l’amélioration du transit des MRE, il est à rappeler les dispositions réglementaires, telles que modifiées en 2017, en matière d’importation de devises, de véhicules et de cadeaux familiaux.

Afin que le séjour au pays se déroulé dans les meilleures conditions, il serait judicieux de suivre scrupuleusement les consignes suivantes qui viennent d’être édictées par les services des douanes.

  •  Il est obligatoire de déclarer les sommes supérieures à 100.000 DHS en devises auprès de la Douane. L’objectif est de prévenir les exportations irrégulières de devises. La déclaration permettra de bénéficier d’une détaxe.
  •  Les personnes se rendant au Maroc à bord de leur véhicule est fixé à 6 mois continus ou fractionnés au cours d’une année. Idem pour les motos immatriculées, Quads, jet-skis….
  •  Les bateaux à usage privé, appelés à séjourner dans un port de plaisance peuvent également bénéficier du régime d’admission temporaire, sans pour autant dépasser 18 mois.

    - La détaxe n’est appliquée que sur une dépense de plus 2.000 DH TTC. Les personnes intéressées doivent présenter une facture, le bordereau de vente en trois exemplaires, ainsi que l’article concerné.

  •  Pour les MRE de plus de 60 ans ayant vécu plus de 10 ans à l’étranger,l’importation de leur véhicule plafonné à 300.000 DH est possible et bénéficie d’un abattement de 90% de la valeur à l’état neuf. « la tranche supérieure restant soumise aux droits et taxes en vigueur. L’avantage ne s’applique qu’aux véhicules de tourisme dotés de 9 places au maximum, chauffeur inclus ». Les MRE qui rentrent définitivement au Maroc y sont exclus.
  •  Les cadeaux familiaux sont plafonnés à 20.000 DH par année. Toutefois, des articles sont exclus, tels que les vélomoteurs, les meubles, les tapis, les appareils électroménagers, les téléviseurs…
  •  Tout effet personnel (bijoux, instrument de musique portatif) est exonéré dans le cas où ils sont réexportés lors du retour des MRE dans leur pays d’accueil. A défaut, ils devront s’acquitter des droits de douane.
  • Un avis ? un commentaire?

    Bladi.net

    Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact