Une importante quantité de drogue saisie à Nador

26 janvier 2020 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La brigade de la police judiciaire de Nador a réussi, jeudi, à mettre en échec une tentative de trafic international de drogue. C’est sur la base d’informations précieuses, fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), que la police a réussi cet exploit en procédant à la saisie de 3,382 tonnes de résine de cannabis.

C’est par un communiqué que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) informe que ces quantités de drogue ont été saisies à bord d’une grande voiture utilitaire, immatriculée en Espagne. Les occupants du véhicule l’ont abandonné, après que celui-ci a dévié de sa route dans une zone montagneuse non-goudronnée, dans la région de Tazaghine.

La brigade de la police judiciaire de Nador poursuit les recherches et investigations, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, démanteler ce réseau criminel, présumé impliqué dans des opérations de trafic international de drogue.

Sujets associés : Nador - Criminalité - Trafic - Chira

Aller plus loin

Grosse prise de la douane à Al Hoceima

2,443 tonnes de chira répartis en 91 colis de différentes formes, ont été saisies, samedi par les éléments des douanes à Al Hoceima.

Près de deux tonnes de drogue saisies près de Casablanca

Les éléments de la police judiciaire de Casablanca ont saisi une tonne et 933 kilogrammes de chira cachée dans un véhicule utilitaire. L’opération a eu lieu mardi, grâce à des...

Nador : un MRE arrêté avec 280 kilos de drogue

280 kilogrammes de chira ont été saisis, jeudi, par les éléments de la sûreté nationale au port de Beni Ansar à Nador. La cargaison était transportée à bord d’une voiture...

Un Espagnol arrêté pour trafic de drogue dans le sud du Maroc

Une opération sécuritaire menée par les éléments de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie royale en fonction au poste-frontière El Guergarat, a permis, mercredi, la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.