« 88 % des Marocains sont défavorables à la normalisation Maroc-Israël »

11 janvier 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Sion Assidon, défenseur de la cause palestinienne, membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc a réagi à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël.

«  Un sondage récent indiquait qu’ils (les Marocains) sont à 88 % défavorables à la normalisation, au changement majeur de position du Maroc officiel qui vient de se produire et à l’atmosphère de guerre dans laquelle le royaume s’installe  », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Actualité Israël.

Il se demande : «  quel événement nouveau serait survenu qui justifie de tendre la main à l’occupant ? Aurait-il annoncé qu’il prévoit l’évacuation des territoires occupés en 1967, des hauteurs syriennes du Golan, de la Cisjordanie avec ses 700 000 colons dont l’installation est un crime de guerre (encore un) ? Ou qu’il renonçait à considérer Jérusalem comme la capitale de l’occupation ? Aurait-il signifié qu’il était question de lever le siège médiéval de Gaza ?  »

L’ancien secrétaire général de Transparency-Maroc a fait remarquer que non seulement rien n’a changé, mais la violence contre le peuple palestinien ne cesse de monter. Une situation qui l’amène à déclarer que tendre la main à l’occupant dans ces circonstances est bien une rupture majeure, un changement de cap du Maroc officiel sans justification possible.

Aux yeux du défenseur de la cause palestinienne, la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara est «  un non-événement  », car «  le statut juridique international du Sahara n’en est pas changé, du point de vue des Nations unies  ». «  Cela tient du bon sens, même le secrétaire général des Nations unies s’est senti obligé de le rappeler. Je me répète : ce qui a changé, c’est la position du Maroc officiel par rapport à la cause de la Palestine  », ajoute-t-il.

M. Assidon relève par ailleurs que la dernière mode est de justifier «  l’ignominie de la normalisation par les liens historiques du Maroc avec les colons d’origine marocaine  ». «  C’est une erreur grave qui encourage le racisme par la confusion entre judaïsme et sionisme  », martèle-t-il, persuadé qu’«  on peut masquer à quelques-uns la vérité pendant longtemps. Mais sur le moyen et long terme, on ne pourra pas brouiller la conscience de la grande masse des Marocains.  » 

Sujets associés : Israël - Sion Assidon - Boycott désinvestissement sanctions (BDS) - Normalisation Maroc Israël

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Normalisation avec Israël : des avocats marocains portent plainte

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël atteint les tribunaux. Un groupe d’avocats a décidé de former un pourvoi en cassation contre l’État...

David Govrin peine à trouver un bureau à louer à Rabat

Six mois après sa prise de fonction, le chef du bureau de liaison israélien David Govrin cherche désespérément un bureau à louer à Rabat.

Colère des organisations pro-palestiniennes marocaines contre la normalisation avec Israël

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël ne passe pas chez un grand nombre de Marocains. Plusieurs organisations pro-palestiniennes marocaines ont dénoncé les...

Maroc : nouvelles manifestations contre la normalisation avec Israël

Ils étaient des centaines de Marocains à manifester, samedi dernier, dans plusieurs villes comme Casablanca et Mohammedia contre la normalisation des relations diplomatiques...

Nous vous recommandons

Israël

Pegasus : un ancien patron du renseignement français prend la défense du Maroc

Bernard Squarcini, ancien directeur du renseignement intérieur français affirme que « le Maroc n’a aucun intérêt à faire espionner Emmanuel Macron » à l’aide du logiciel israélien Pegagus. Il compte sur l’enquête judiciaire technique et internationale qui sera...

Des responsables de Tsahal en visite au Maroc

Le Maroc et l’Israël viennent de signer un protocole d’accord en matière de défense, en vue de renforcer leur coopération militaire.

Blinken projette une rencontre entre Israël et des pays arabes dont le Maroc

Le département d’État fait savoir que le secrétaire d’État, Antony Blinken, réunira, vendredi 17 septembre, virtuellement, ses homologues d’Israël et du Maroc, des Émirats arabes unis et de Bahreïn pour le premier anniversaire des accords de normalisation de...

La chaîne i24News va ouvrir un bureau au Maroc

La chaîne d’information en continu, i24News, lancé en 2013 à Tel-Aviv par Patrick Drahi, propriétaire de SFR en France, prévoit de s’installer au Maroc, après Dubaï récemment.

La chaîne i24news va-t-elle ouvrir un bureau au Maroc ?

La chaîne i24news basée en Israël a décidé d’ouvrir un bureau aux Émirats arabes unis, l’un des pays qui a normalisé ses relations avec l’État hébreu. Le Maroc sera-t-il la prochaine étape ?

Sion Assidon

« 88 % des Marocains sont défavorables à la normalisation Maroc-Israël »

Sion Assidon, défenseur de la cause palestinienne, membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc a réagi à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et...

Boycott désinvestissement sanctions (BDS)

« 88 % des Marocains sont défavorables à la normalisation Maroc-Israël »

Sion Assidon, défenseur de la cause palestinienne, membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc a réagi à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et...

L’horizon s’assombrit-il pour BDS Maroc ?

Sept mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël font bouger les lignes. À Rabat, les deux parties ont signé trois nouveaux accords portant sur le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politique, culturel, de la...

Normalisation Maroc Israël

Rapprochement Maroc-Israël : bientôt un premier jumelage entre deux villes

Mekki El Hannoudi, maire de Louta, une commune rurale de la province d’Al Hoceima a annoncé un jumelage entre sa localité et une commune israélienne.

Bientôt une ligne maritime Maroc-Israël

Plusieurs mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël s’emploient à renforcer leur coopération économique. Dernier projet en date : l’ouverture d’une ligne maritime.

Ce que reproche l’Algérie au Maroc

L’Algérie n’est pas près de rétablir ses relations avec le Maroc. Le pays maintient une position constante sur la normalisation avec Israël, la question du Sahara, la réouverture des frontières, etc.

Plus de 15 000 Israéliens au Maroc pour fêter la Pâque

Le Maroc a accueilli plus de 15 000 Israéliens, venus célébrer la Pâque juive connue sous le nom de Pessah, qui se tient cette année du 15 au 23 avril, symbolisant la fuite des Hébreux d’Égypte libérés par Moïse de...

Comment le Maroc se prépare-t-il à l’afflux historique des touristes israéliens ?

Le Maroc s’organise pour accueillir plus de 200 000 touristes israéliens. La normalisation des relations diplomatiques entre le royaume et l’État hébreu a suscité un grand intérêt dans les deux pays.