David Govrin peine à trouver un bureau à louer à Rabat

12 juin 2021 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Six mois après sa prise de fonction, le chef du bureau de liaison israélien David Govrin cherche désespérément un bureau à louer à Rabat.

David Govrin n’a jusque-là pas pu trouver des locaux à louer pour le bureau de liaison israélien à Rabat, rapporte le quotidien israélien Haaretz. Et pour cause, le refus des propriétaires de lui louer des locaux dans les endroits qu’il recherche. Par conséquent, le diplomate israélien est toujours installé dans un hôtel de la capitale Rabat.

À lire : Que pensent les Marocains de la normalisation avec Israël ?

Le gouvernement marocain a entre-temps proposé au diplomate israélien de s’installer dans un bâtiment loin du centre de ville où se trouvait l’ancien siège du bureau de liaison israélien. Proposition que David Govrin n’a pas acceptée. Il préfère des locaux dans le quartier diplomatique près d’autres ambassades, son espoir étant que la mission devienne un jour une ambassade.

Sujets associés : Immobilier - Rabat - Israël - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

L’ouverture du bureau de liaison marocain à Tel-Aviv est imminente

Les choses se précisent pour la réouverture du bureau de liaison marocain à Tel Aviv. Le bâtiment a été complètement rénové.

Que pensent les Marocains de la normalisation avec Israël ?

En tout, 41 % et 46 % des Marocains se disent favorables respectivement aux accords de normalisation des relations diplomatiques entre quatre pays arabes dont le Maroc et...

Maroc : nouvelles manifestations contre la normalisation avec Israël

Ils étaient des centaines de Marocains à manifester, samedi dernier, dans plusieurs villes comme Casablanca et Mohammedia contre la normalisation des relations diplomatiques...

« 88 % des Marocains sont défavorables à la normalisation Maroc-Israël »

Sion Assidon, défenseur de la cause palestinienne, membre fondateur du mouvement Boycott désinvestissement sanctions (BDS) Maroc a réagi à la normalisation des relations...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

L’activité immobilière au Maroc ralentit fortement

La crise semble s’installer. Les ventes de ciment, principal indicateur de l’activité immobilière continue de baisser au Maroc. À fin août dernier, ces ventes ont diminué de 7,2 % en rythme annuel, selon la Direction des études et des prévisions...

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Marocains, n’oubliez pas de déclarer les revenus fonciers

Le dépôt de la déclaration de revenus fonciers soumis à l’impôt sur le revenu (IR) et le paiement dudit impôt, doivent être effectués au plus tard le 29 février, a prévenu la Direction générale des impôts (DGI).

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Crédit immobilier : la hausse des taux s’accélère au Maroc

L’inflation touche de plus en plus les Marocains. Et les crédits immobiliers ne sont pas épargnés. Ces derniers devraient en effet connaitre une hausse au 4ᵉ trimestre de l’année, selon les professionnels. Qu’est-ce qui explique cette prévision ?

Maroc : légère baisse des prix de l’immobilier au deuxième trimestre

Les prix de l’immobilier au Maroc ont enregistré un léger recul au deuxième trimestre de l’année, relève Mubawab dans son Guide de l’immobilier.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.