Omicron : les autorités appellent à la vigilance et à la 3è dose du vaccin

4 janvier 2022 - 05h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Si rien n’est fait, la flambée de contaminations des cas du Covid-19 que connait le Maroc depuis quelques jours, risque de faire échouer tous les efforts consentis dans la gestion de la pandémie. Voici les mises en garde du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.

Dans une interview, le ministre a exprimé son inquiétude face à la menace Omicron qui est, selon lui, cinq fois plus contagieux que Delta, mais moins virulent. Cette angoisse réside en l’absence d’informations fiables sur le nouveau variant, ce qui empêche une projection dans la riposte.

Pour l’heure, aucunes données fiables sur la date du pic au Maroc. Par conséquent, l’autorité a recommandé de maintenir les mesures barrières (port du masque, distanciation…), et adhérer à la campagne de vaccination et la limitation au maximum des rassemblements pour éviter les clusters, a-t-il indiqué.

« Aujourd’hui, on sait qu’Omicron se propage rapidement. Et lorsque le virus se propage rapidement, le nombre de personnes contaminées va se multiplier, et en cas de reproduction rapide, le système de santé sera menacé. Plus la zone d’infection est grande, plus il y a des personnes à risque parmi les infectés et plus il y a des risques de complication et de décès, ce qui nécessite plus de prudence et une grande vigilance », a expliqué le ministre.

A lire : Le Maroc se dit prêt à faire face au variant Omicron

S’agissant de la polémique liée à l’administration de la 3ᵉ dose du vaccin anti-Covid, Ait Taleb a expliqué que la troisième dose est une dose de rappel, notant que « la plupart des patients présents aujourd’hui en réanimation ont dépassé de 6 mois la date de l’injection de la 2ᵉ dose du vaccin. Cela signifie qu’ils ne sont plus protégés et sont en danger ».

« Il a été scientifiquement prouvé que la protection conférée par les première et deuxième doses commence à diminuer après trois mois. Cela signifie qu’une troisième dose est nécessaire pour renforcer l’immunité, et il a été confirmé que cette dose restaure 75 % de l’immunité contre le virus. Si nous récupérons ces 75 % l’immunité, nous pourrons nous protéger du variant Omicron. Parce qu’il s’agit aussi de renforcer l’immunité des cellules et pas seulement des anticorps puisque les cellules ont également une mémoire », a détaillé le ministre.

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Ministère de la Santé - Khalid Aït Taleb

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : pour les fonctionnaires, pas de 3e dose de vaccin, pas de salaire

Le gouvernement pourrait sanctionner les fonctionnaires qui n’ont pas encore mis à jour leur pass vaccinal. Une interdiction sur le lieu de travail suivie de retenue sur salaire...

Le Maroc se prépare au pic de la vague Omicron

Le nouveau variant du Covid-19, Omicron, évolue rapidement au Maroc, ce qui fait penser à certains scientifiques que cette vague sera de courte durée. Mais la prudence doit...

Face au variant Omicron, Casablanca-Settat opte pour le travail à distance

La dernière décision prise en 2021 par le Wali de la région Casablanca-Settat est d’appeler les Casablancais à travailler « dans la mesure du possible à distance », face au variant...

Omicron : les services d’urgences débordés à Casablanca

Le nouveau variant Omicron frappe de plein fouet la ville de Casablanca où les services d’urgence sont débordés. Toutefois, la situation au niveau des services de réanimation...

Nous vous recommandons

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Casablanca : pas de coupure d’eau et d’électricité durant le confinement

Contrairement aux informations "totalement fausses et mensongères" publiées sur les réseaux sociaux, Lydec a assuré que les opérations de coupure d’eau et d’électricité dans le Grand Casablanca "ont été suspendues durant la période de...

Coronavirus : quelle alternative aux produits chinois ?

En raison de l’épidémie du Coronavirus en Chine, les échanges commerciaux avec l’international ont accusé une baisse de 17,2 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Sebta et Melilla encore fermées jusqu’au 31 mars

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées jusqu’au 31 mars 2021 les postes frontières entre le Maroc et Sebta et Melilla. Ce report de l’ouverture des postes frontaliers entre les deux villes et le royaume s’explique par la pandémie du...

Qu’en est-il des hôtels en faillite à Agadir ?

Le Conseil régional du tourisme (CRT) a réagi suite aux informations qui circulent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, annonçant la faillite d’une dizaine d’hôtels à Agadir. Selon le CRT, il s’agirait d’allégations mensongères véhiculées par des...

Le Maroc dément avoir envoyé une aide médicale à l’Algérie

Le Maroc a démenti l’information relayée sur les réseaux sociaux et par certains médias, dont Bladi.net, selon laquelle le royaume aurait envoyé une cargaison d’aide médicale à l’Algérie.

Ministère de la Santé

Coronavirus : voici le dernier bilan au Maroc

Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, le Maroc a enregistré 93 cas de contamination au coronavirus ces dernières vingt-quatre heures, portant le bilan officiel à 556 cas.

Covid-19 : les guérisons sont en forte augmentation au Maroc

Quelque 2 250 Marocains sont sortis des hôpitaux après leur guérison du Covid-19, selon les statistiques du ministère de la Santé.

Le projet de loi sur la CINE adopté à la Chambre des conseillers

La Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales et des infrastructures à la Chambre des conseillers a adopté, mardi, le projet de loi 04.20 relative à la Carte d’identité nationale électronique...

Coronavirus au Maroc : un deuxième cas guéri

Le ministère de la Santé a annoncé, jeudi 19 mars, en début d’après-midi, la guérison totale d’un deuxième patient atteint du Coronavirus à Casablanca.

khalid Aït Taleb défend le pass vaccinal au parlement

Khalid Aït Taleb, a affirmé lundi 25 octobre 2021, devant les députés de la première Chambre, que le débat soulevé autour de l’obligation du port du pass vaccinal est «  secondaire  ». Le ministre de la Santé et de la protection sociale est allé expliquer les...

Khalid Aït Taleb

Covid-19 au Maroc : une aide exceptionnelle pour le personnel soignant

Une prime Covid-19, de 1 000 à 3 000 dirhams, sera accordée aux cadres et personnel soignants mobilisés pendant la crise sanitaire. L’annonce a été faite mercredi par le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, lors d’une rencontre avec le Syndicat national...

Covid-19 au Maroc : le pic des contaminations atteint fin janvier

La lutte contre la propagation du Covid-19 a permis au Maroc d’augmenter ses capacités en matière d’infrastructures médicales, a affirmé le ministre marocain de la santé Khalid Aït Taleb.

Le Maroc va recevoir 65 millions de doses de vaccin contre le Covid-19

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb a déclaré, jeudi en conseil de gouvernement que le Maroc a commandé 65 millions de doses des deux vaccins qu’il a identifiés pour 25 millions de personnes.

L’eau minérale "Sidi Harazem" contaminée

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé affirme que l’eau minérale de "Sidi Harazem" dont la production avait été suspendue est contaminée. C’est ce que révèlent des tests de laboratoire effectués sur des...

Le Maroc veut optimiser l’utilisation de l’oxygène pour éviter la pénurie

Le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb a alerté les professionnels de la santé sur une utilisation optimale de l’oxygène dans les hôpitaux.