Omicron : des craintes d’une nouvelle vague de contamination au Maroc

24 décembre 2021 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

À l’heure où le Maroc enregistre de nombreux cas du variant Omicron, plusieurs spécialistes alertent sur une éventuelle vague de contaminations au Covid-19, préjudiciable à la situation épidémiologique du pays.

Face à cette situation, la spécialiste Kamal Merhoum Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd a estimé que « certes la situation épidémiologique est stable, mais nous enregistrons depuis quelques jours une augmentation des cas de contamination. Cette évolution risque de se développer avec l’arrivée de l’hiver, la présence de Delta mais aussi avec Omicron qui se propage très rapidement. »

« Cette progression de cas peut s’accentuer avec le relâchement de la population, le non-respect des gestes barrières et le ralentissement de la campagne de vaccination », a-t-elle ajouté.

A lire : Covid-19 : multiplication des cas « Omicron » au Maroc

Abondant dans le même sens, Mouad Mrabet, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique du ministère de la Santé a déclaré : «  Nous sommes devant deux semaines critiques. Si la campagne de vaccination ne reprend pas et si la population ne respecte pas les mesures barrières, le virus trouvera un terrain propice pour se développer. Ainsi, nous serons face à une nouvelle vague qui risque d’être virulente », rappelant qu’en cas de non-respect des gestes barrières, le gouvernement sera amené à renforcer les mesures restrictives comme ce qui a été fait dans plusieurs pays européens.

En revanche, selon lui, Omicron sera certes fréquent dans les jours à venir mais, pas dominant. Le spécialiste a évoqué les chiffres à l’échelle internationale, précisant que le variant deviendra de plus en plus fréquent mais pas assez dominant dans tous les pays du monde.

Actuellement, « ce variant représente 37 % au Royaume-Uni et 20 % aux États-Unis, seulement, la probabilité qu’il prenne le dessus est là » a-t-il noté, ajoutant que « dès que l’enregistrement du 1ᵉʳ cas d’Omicron au Maroc, nous avons avancé que sa propagation était fort probable mais pas au point de devenir dominant dans les 3 semaines à venir ».

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : les examens du supérieur désormais à distance

Le ministère de l’Enseignement supérieur a annoncé l’imposition du distanciel pour les examens en raison de la propagation du Covid-19, notamment le variant Omicron.

Covid-19 : Omicron sera moins sévère que Delta mais vigilance

La vague du nouveau variant Omicron se terminera plus rapidement que les précédentes, selon le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, Mouad...

Omicron : l’appel du ministère aux Marocains

Les Marocains ont été appelés, à nouveau, à respecter strictement les mesures barrières et à se faire vacciner, pour éviter de mettre en péril la gestion du Covid-19 au royaume.

Covid-19 : multiplication des cas « Omicron » au Maroc

27 nouveaux cas confirmés du variant Omicron du Covid-19 ont été détectés au Maroc portant à 28 le nombre des cas confirmés, selon le ministère de la Santé.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.