Recherche

La spectaculaire opération de police contre un go-fast (vidéo)

© Copyright : DR

29 juillet 2019 - 12h50 - Monde

Une vaste opération anti-criminalité, qui a été menée par la Garde civile espagnole, en collaboration avec la police nationale française, a permis l’arrestation de 16 personnes qui portaient sur elles d’énormes quantités de drogues et des armes à feu. Elles avaient aussi en leur possession des véhicules et des devises en espèces, pour ne citer que ceux-là. Il s’agissait bel et bien d’une puissante organisation.

Liée au trafic de drogues, elle opère dans plusieurs villes européennes, tout en ayant deux bases opérationnelles en Espagne - Marbella et Benalmádena (Málaga) - et deux autres, en France - Perpignan et Marseille, selon un communiqué de la police espagnole.

Dans le cadre de cette opération de démantèlement du réseau, les polices espagnole et française ont mené une excellente collaboration. Ceci a permis la saisie d’une grande quantité de drogues : 2 400 kilos de haschisch et 9 kilos de marijuana.

A cela s’ajoutent 17 véhicules, 17.490 euros en espèces, 2 armes à feu. La "Guardia espagnole" a surnommé l’opération en question, "Mayis". Elle a été menée en collaboration avec la police nationale de la France et a porté ses fruits.

Dans leur mode opératoire, ces trafiquants répartissent la drogue dans des maisons, des garages et d’autres box, loués à cet effet, dans plusieurs endroits à Malaga. Pour convoyer "la marchandise" vers les destinations finales, ils procèdent principalement durant la nuit.

La même source fait savoir que les membres de ce gang sont présentés comme des éléments dangereux et "extrêmement violents". En effet, ils avaient attaqué, à deux reprises, les véhicules de la police, qui avaient tenté de les intercepter. C’est ainsi que le 30 mai dernier, la garde civile, Fermín Cabeza, à Algeciras (Cadix) a trouvé la mort, lors de la violente évasion d’un véhicule du gang qui transportait 210 kilos de haschisch. Mais, bien avant cela, en avril dernier, en France, ils ont percuté le fourgon de la police, en blessant deux agents, avec un puissant SUV qui avait à son bord, 720 kilos de haschisch.

Les détenus, qui sont de nationalités française et espagnole, sont accusés de "crimes de trafic de drogue, d’organisation criminelle et de blanchiment d’argent".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact