Panique à bord d’un vol de Royal Air Maroc

24 octobre 2022 - 20h07 - Monde - Ecrit par : P. A

Un passager de Royal Air Maroc en provenance de Lisbonne à destination du Caire via Casablanca, raconte comment s’est passé son vol à bord du Boeing 737-800 au cours duquel une urgence médicale est survenue.

Arrivé à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le passager découvre le salon et le lounge Zenith I avant d’embarquer pour le Caire. Pour ce vol de nuit qui va durer cinq heures, la compagnie aérienne marocaine a prévu une couverture et un oreiller à chaque passager, un geste apprécié par le voyageur. L’avion doit survoler l’Espagne, les Îles Baléares, la Sardaigne, la Sicile avant d’atteindre l’Égypte et sa capitale par le nord, explique-t-il à Flight Report.

Alors que l’appareil survole Murcia, le passager qui s’était endormi, raconte qu’il s’est « réveillé brusquement par les cris de la passagère devant moi (Mme. 8F). Elle essaye d’attirer l’attention sur Mr 8C qui est en pleine crise de convulsions. Elle se lève, saute par-dessus les deux passagers assis à côté d’elle et commence à s’occuper de Mr. 8C avec l’aide de Mr. 9C. Les PNC arrivent très vite, allument les lumières de la cabine et font un appel à médecins tandis que Mr. 9C et Mme 8F allongent le passager au sol, maintenant inconscient ».

À lire : Panique à bord d’un vol Ryanair Toulouse-Marrakech

Et d’ajouter : « Le passager est resté longtemps inconscient au sol tandis que les médecins essayaient de comprendre ce qu’il pouvait lui arriver. C’était assez choquant. Au bout d’un moment, les médecins demandent s’il y a des diabétiques dans l’avion. Un homme se présente avec un glucomètre, un appareil qui permet de mesurer le taux de sucre dans le sang. Un peu plus tard, une nouvelle annonce est faite dans l’avion demandant de l’insuline. Une autre personne se présente avec et les médecins lui font une piqûre d’insuline. L’homme se réveille quelques minutes plus tard, un peu chamboulé mais bien ».

Le passager dit avoir craint que le vol fasse « un arrêt d’urgence à Catane, voir pire ». Il précise en outre que le passager malade et sa femme ainsi que Mme 8F et un médecin sont Espagnols, tandis que 2 autres médecins sont Marocains. « Ils ont été très efficaces malgré les échanges qui devaient être en 3 langues (Anglais, Arabe et Espagnol). Alors chapeau à Mme 8F, aux médecins et à l’équipage qui ont vraiment assuré », conclut-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Casablanca - Santé - Le Caire

Aller plus loin

Royal air Maroc lance de nouveaux vols

Royal Air Maroc (RAM) poursuit la réouverture de son réseau mondial. Dans son nouveau programme de vols, la compagnie aérienne a annoncé le lancement de cinq nouvelles liaisons...

Drame à bord d’un vol de Royal Air Maroc

Un avion de Royal Air Maroc à destination des États-Unis a été contraint de faire demi-tour vers l’aéroport de Casablanca après le décès en plein vol d’une passagère âgée de 60...

Des passagers de Royal Air Maroc empêchent l’expulsion d’un migrant

Des passagers d’un avion de Royal Air Maroc (RAM) à destination de Casablanca, ont bloqué samedi le décollage de l’appareil du tarmac de l’aéroport de Gran Canaria pour empêcher...

Panique à bord d’un avion TUI Fly Charleroi-Oujda

Panique des passagers hier dans l’avion de la compagnie TUI Fly qui devait faire la liaison entre Charleroi et Oujda.

Ces articles devraient vous intéresser :

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Invité sur l’émission « Grand invité de l’économie » de RFI et Jeune Afrique, Abdelhamid Addou, PDG de Royal Air Maroc, a passé en revue les sujets brûlants de l’heure qui touchent à la vie et à la survie de la compagnie aérienne marocaine.

Contre la France, Royal Air Maroc mobilise 30 avions

Royal Air Maroc (RAM) annonce avoir mis en place un dispositif spécial afin de faciliter le déplacement à tous les Marocains qui souhaitent se rendre au Qatar. Les Lions de l’Atlas affrontent mercredi prochain la France, en demi-finale de la Coupe du...

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Qatar empêche des vols de Royal Air Maroc à atterrir à Doha

Suite à des « restrictions imposées par les autorités qataries », la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annulé tous ses vols prévus ce mercredi vers le Qatar.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...