Panique à bord d’un vol de Royal Air Maroc

24 octobre 2022 - 20h07 - Monde - Ecrit par : A.P

Un passager de Royal Air Maroc en provenance de Lisbonne à destination du Caire via Casablanca, raconte comment s’est passé son vol à bord du Boeing 737-800 au cours duquel une urgence médicale est survenue.

Arrivé à l’aéroport Mohammed V de Casablanca, le passager découvre le salon et le lounge Zenith I avant d’embarquer pour le Caire. Pour ce vol de nuit qui va durer cinq heures, la compagnie aérienne marocaine a prévu une couverture et un oreiller à chaque passager, un geste apprécié par le voyageur. L’avion doit survoler l’Espagne, les Îles Baléares, la Sardaigne, la Sicile avant d’atteindre l’Égypte et sa capitale par le nord, explique-t-il à Flight Report.

Alors que l’appareil survole Murcia, le passager qui s’était endormi, raconte qu’il s’est « réveillé brusquement par les cris de la passagère devant moi (Mme. 8F). Elle essaye d’attirer l’attention sur Mr 8C qui est en pleine crise de convulsions. Elle se lève, saute par-dessus les deux passagers assis à côté d’elle et commence à s’occuper de Mr. 8C avec l’aide de Mr. 9C. Les PNC arrivent très vite, allument les lumières de la cabine et font un appel à médecins tandis que Mr. 9C et Mme 8F allongent le passager au sol, maintenant inconscient ».

À lire : Panique à bord d’un vol Ryanair Toulouse-Marrakech

Et d’ajouter : « Le passager est resté longtemps inconscient au sol tandis que les médecins essayaient de comprendre ce qu’il pouvait lui arriver. C’était assez choquant. Au bout d’un moment, les médecins demandent s’il y a des diabétiques dans l’avion. Un homme se présente avec un glucomètre, un appareil qui permet de mesurer le taux de sucre dans le sang. Un peu plus tard, une nouvelle annonce est faite dans l’avion demandant de l’insuline. Une autre personne se présente avec et les médecins lui font une piqûre d’insuline. L’homme se réveille quelques minutes plus tard, un peu chamboulé mais bien ».

Le passager dit avoir craint que le vol fasse « un arrêt d’urgence à Catane, voir pire ». Il précise en outre que le passager malade et sa femme ainsi que Mme 8F et un médecin sont Espagnols, tandis que 2 autres médecins sont Marocains. « Ils ont été très efficaces malgré les échanges qui devaient être en 3 langues (Anglais, Arabe et Espagnol). Alors chapeau à Mme 8F, aux médecins et à l’équipage qui ont vraiment assuré », conclut-il.

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Casablanca - Santé - Le Caire

Aller plus loin

Panique à bord d’un vol Marrakech-Nice

Les voyageurs se souviendront sans doute très longtemps de leur vol qui a atterri hier à Nice en provenance de l’aéroport de Marrakech. Certains ont cru que leur heure était...

Royal air Maroc lance de nouveaux vols

Royal Air Maroc (RAM) poursuit la réouverture de son réseau mondial. Dans son nouveau programme de vols, la compagnie aérienne a annoncé le lancement de cinq nouvelles liaisons...

Des passagers de Royal Air Maroc empêchent l’expulsion d’un migrant

Des passagers d’un avion de Royal Air Maroc (RAM) à destination de Casablanca, ont bloqué samedi le décollage de l’appareil du tarmac de l’aéroport de Gran Canaria pour empêcher...

Panique à bord d’un avion Royal Air Maroc Montréal-Espagne

Embarqués à bord d’un vol de Royal Air Maroc pour l’Espagne vendredi, une centaine d’enfants et accompagnateurs de l’École sportive Montréal ont dû être évacués d’urgence de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Zineb Redouani rassure sur son état de santé

Blessée lors de la finale de la Coupe d’Afrique Féminine 2022, jouée le 23 juillet dernier, Zineb Redouani inquiétait pour son état de santé. Elle se veut aujourd’hui rassurante.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

De plus en plus de Marocains souffrent d’obésité

L’obésité est un problème de santé pour bon nombre de Marocains. Selon les statistiques, 25 % des personnes âgées de 45 à 59 ans souffrent d’obésité et 14 % des enfants sont en surpoids.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Le Maroc veut garantir un système de santé « exemplaire » dans 5 ans

Khaled Aït Taleb, ministre de la Santé et de la protection sociale dévoile ses ambitions pour le secteur de la santé. Il entend mettre en œuvre une réforme devant garantir un système de santé « exemplaire » dans un délai de cinq ans.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.