Paris : Manifestation dimanche pour les séquestrés de Tindouf

17 juin 2005 - 22h04 - Ecrit par :

Une grande manifestation aura lieu, dimanche, place de la Bastille à Paris, à l’appel du "Collectif international pour la Libération des Prisonniers marocains à Tindouf", pour dénoncer les violations flagrantes des droits de l’Homme dans les geôles algériennes à l’encontre des Marocains séquestrés depuis trois décennies dans les camps de la honte. Ce Collectif regroupe plus d’une trentaine d’associations de Marocains résidant en France et en Europe.

Dans un communiqué du Collectif rendu public, jeudi à Paris, les organisateurs exhortent "l’ensemble des organisations européennes et internationales, et à leur tête les Nations unies, à exercer des pressions sur le régime algérien afin de libérer nos compatriotes pour qu’ils puissent regagner la mère patrie". Devant l’urgence de la situation dramatique des séquestrés de Tindouf, cette manifestation a pour but d’alerter l’opinion publique française et internationale, les ONG et tous les défenseurs des droits de l’homme sur cette "ignominie qui n’a que trop duré", précise le communiqué, rappelant que plusieurs rapports d’ONG ont fait état de tortures et de sévices qui sont le lot quotidien de ces séquestrés. Outre cette manifestation du 19 juin, un nouveau sit-in est également prévu samedi devant l’ambassade d’Algérie à Paris. Un rassemblement a déjà eu lieu, le 11 juin, devant la représentation diplomatique algérienne dans la capitale française, rappelle-t-on.

Map - L’Economiste

Tags : Paris - Manifestation - Séquestrés - Polisario - Tindouf

Nous vous recommandons

Des drones turcs livrés au Maroc

Le Maroc a réceptionné sa première livraison de drones militaires turcs de type B2b Bayraktar. Une livraison qui lui permettra de renforcer son armement.

Thomas Partey : une Marocaine à l’origine de sa conversion à l’islam

Thomas Partey, international ghanéen et milieu de terrain d’Arsenal, confirme s’être converti à l’islam et révèle ce qui l’a motivé à prendre cette décision.

Bagarres après le match Maroc-Égypte, Fouzi Lekjaa saisit la commission de discipline

Alors que les joueurs étaient de train de rejoindre leurs vestiaires respectifs, une violente bagarre a éclaté dans les couloirs du stade Amadou Ahidjo de Yaoundé, après la qualification de l’Égypte face au Maroc (2-1, ap) en quart de finale de la Coupe...

Message de Royal Air Maroc à ses voyageurs au Canada

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) compte tenir sa promesse sur le changement gratuit des billets. Promesse faite suite à la suspension des vols directs au départ du Maroc vers le Canada pour une durée d’un...

Le Maroc impose le cachet d’entrée pour les habitants de Melilla

La déléguée du gouvernement à Melilla, Sabrina Moh, a annoncé que les autorités marocaines vont imposer le cachet d’entrée sur les passeports aux habitants de la ville autonome désireux de traverser la frontière pour se rendre dans le...

Arabie saoudite : « trop de selfies » à la Mecque, selon les autorités

Les pèlerins à la Mecque de cette année sont plus portés vers les selfies que le côté spirituel. Une attitude dénoncée par le ministère saoudien du Hajj et de la Omra qui les a appelés à rester focalisés sur le but de leur...

Ikea ouvre un nouveau magasin à Tétouan

IKEA a annoncé l’ouverture dans les prochaines semaines, d’un nouveau magasin,le deuxième du genre au Maroc, érigé à Tétouan au sein de la zone commerciale de Fnideq.

L’Espagne a importé 69 % de gaz naturel liquéfié en décembre

L’Espagne a importé en décembre 69 % de gaz naturel liquéfié contre 47 % en 2020, une augmentation due à la fermeture par l’Algérie du gazoduc Maghreb-Europe qui passe par le Maroc.

Transavia renforce son offre de vols vers le Maroc

La compagnie aérienne Transavia a décidé de renforcer son offre de vols vers le Maroc cet été. Elle a annoncé 31 nouvelles liaisons pour la saison estivale sur l’ensemble de son réseau.

Melilla meurt à petit feu

Quatre mois après la réouverture des frontières de Melilla avec le Maroc, les douanes commerciales sont toujours fermées, au grand dam des commerçants de la ville autonome.