Recherche

Un parti espagnol rejette « la politique expansionniste du Maroc »

© Copyright : DR

28 janvier 2020 - 21h30 - Maroc

La délimitation des eaux territoriales du Maroc avec l’Espagne et la Mauritanie continuent de susciter des réactions. Le parti espagnol, Podemos, rejette « la politique expansionniste du Maroc ».

« Nous ne permettrons pas que nos eaux marines soient touchées par le Maroc, et nous exigeons que la médiane établie jusqu’à aujourd’hui soit respectée », martèle Podemos, dans un communiqué signé par Francisco Lopez, son secrétaire régional.

« De Podemos Canarias, nous rejetons la politique expansionniste du Maroc, non seulement avec nos eaux, mais avec les eaux du Sahara occidental, un territoire non autonome en attente de décolonisation, un conflit qui dure depuis 43 ans », affirme cette formation politique espagnole. De même, elle rappelle « les différents arrêts de la Cour de justice de l’Union européenne qui interdisent la commercialisation avec des ressources sahraouies ».

Mercredi dernier, les députés ont voté le projet de loi n° 37.17 modifiant et complétant le Dahir portant loi n° 1.73.211 du 26 Moharrem 1393 (2 mars 1973) fixant la limite des eaux territoriales, et celui n° 38.17 modifiant et complétant la loi n° 1.81 instituant une zone économique exclusive de 200 milles marins au large des côtes marocaines. Le Maroc, de par ce vote, a intégré les eaux du Sahara à son espace maritime.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact