Les eaux du Sahara occidental désormais dans le giron du Maroc

24 janvier 2020 - 09h40 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Lentement mais sûrement, le Maroc marque des points. Mercredi dernier, par le vote de deux lois, le royaume a intégré les eaux du Sahara occidental à son espace maritime.

Pour le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, il s’agit d’un acte qui affirme "la souveraineté totale du royaume sur ses frontières effectives, terrestres et maritimes". Ces lois, qui établissent "la compétence juridique du Maroc sur l’espace maritime allant de Tanger (nord) à Lagouira, à la frontière mauritanienne", ont été votées à l’unanimité par les députés et saluées par des applaudissements.

Aussitôt, la réaction du Front Polisario, qui réclame l’indépendance du Sahara occidental, ne s’est pas fait attendre. Mhamed Khadad, un membre de la direction de ce mouvement, dans une déclaration écrite à l’AFP, a affirmé que cet acte posé par le Maroc relève de la "propagande, dénuée de toute valeur juridique internationale".

Si depuis des décennies, le statut du Sahara occidental, toujours classé "territoire non autonome" par l’ONU en l’absence d’un règlement définitif, oppose le Maroc aux indépendantistes du Polisario, soutenus par l’Algérie, il ne faut pas perdre de vue que la question de la délimitation des eaux, a, elle aussi par le passé, suscité des tensions entre le Maroc et l’Espagne, notamment après des explorations pétrolières dans la zone.

"Nous ne voulons pas imposer un fait accompli, mais nous sommes prêts au dialogue avec l’Espagne dans le cadre de nos droits essentiels et souverains", a confié Nasser Bourita après le vote. Le ministre des Affaires étrangères a par ailleurs précisé que la question sera abordée vendredi, au cours de la première visite, à Rabat, de la nouvelle ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez.

Contrôlé en grande partie par le Maroc, qui milite pour une "autonomie sous contrôle", affirmant sa légitimité sur le territoire, le Sahara occidental est tout autant disputé par le Polisario qui réclame un référendum d’autodétermination.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Nasser Bourita - Sahara Occidental

Aller plus loin

Un parti espagnol rejette "la politique expansionniste du Maroc"

La délimitation des eaux territoriales du Maroc avec l’Espagne et la Mauritanie continuent de susciter des réactions. Le parti espagnol, Podemos, rejette "la politique...

L’hypocrisie de Google sur le Sahara marocain

Google Maps a modifié les frontières selon le pays où la recherche est faite. Selon la recherche effectuée par un internaute au Maroc, le Sahara marocain n’est pas visible sur...

Sahara : le Maroc veut un soutien officiel de l’Espagne

Le Maroc fait pression sur le gouvernement espagnol pour qu’il reconnaisse sa souveraineté sur le Sahara occidental ou, du moins, soutienne publiquement, comme la France, la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.