Le Parti national rifain (PNR) : un parti appelle à l’indépendance du RIF

6 novembre 2023 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Parti national rifain (PNR), fondé en 2021 en Europe et officiellement déclaré le 16 septembre 2023, cherche le soutien de l’ONU et de la communauté internationale pour obtenir, dit-il, l’indépendance de ce territoire situé dans le nord du Maroc.

Présent dans plusieurs pays européens, le PNR a quatre objectifs, selon Aziz Agrawli, son porte-parole. Dans une interview accordée à El Español, il explique que le parti ambitionne de « donner une perspective politique au peuple rifain et de représenter notre juste cause dans le monde », de « défendre les droits politiques, économiques, culturels et humains du peuple rifain dans le monde entier », de « traduire en justice l’occupant marocain et les autres pays responsables des actes criminels commis contre le peuple rifain » et de « faire revivre la république des tribus rifaines créée en 1921 ».

Le PNR a déposé le 27 octobre au Haut-Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU à Genève un dossier sur la guerre du Rif, accusant les colons français et espagnol d’avoir commis des « crimes de guerre » en complicité avec les Marocains dans les années 1920. « À l’époque, le Rif était un pays souverain indépendant. Nous parlons donc des crimes de guerre qui y ont été commis, de l’utilisation des armes chimiques pourtant interdite au niveau international. Le peuple du Rif en souffre toujours », dénonce Agrawli.

À lire : Guerre du Rif : l’Europe doit indemniser les Rifains

Pour ces raisons, le PNR demande réparation à l’Espagne et aussi à la France. Le parti demande aussi le soutien de la communauté internationale pour obtenir l’indépendance du Rif, dénonçant « les arrestations, les déplacements systématiques et les assassinats » de Rifains et Rifaines par les autorités marocaines. Après avoir échangé récemment avec des membres du parti au pouvoir en Afrique du Sud, pays qu’il considère comme « un modèle de libération et de développement », le PNR va s’employer à faire adhérer le maximum de personnes à sa cause.

Mais tous les Rifains ne soutiennent pas cette cause. « La légitimité qu’il peut avoir dans le Rif est discutable, car il ne dispose pas d’acteurs politiques fondamentaux dans le paysage politique actuel de la région », relève Reda Benzaza, ancien porte-parole du Hirak du Rif. Des sources proches des services de renseignement marocain assurent pour leur part que le PNR a le soutien financier « des États-Unis, du Canada, de l’Allemagne, la Belgique, la France, et des pays scandinaves ». De son côté, « l’Algérie fait pression sur d’autres pays comme la Guinée et l’Angola pour qu’ils reconnaissent ce parti politique comme porte-parole légitime du peuple rifain ».

Sujets associés : France - Espagne - Guerre du Rif

Aller plus loin

Les mines du Rif, du protectorat espagnol à l’indépendance marocaine

Le Maroc s’apprête à réactiver l’exploitation des mines du Rif, gisements historiques de fer, plomb et autres minerais, situées dans les environs de Nador, à la frontière de...

L’Espagne refuse de reconnaître sa responsabilité dans la guerre du Rif

Des messages circulant ces derniers temps sur les réseaux sociaux affirment que l’Espagne va verser 100 millions d’euros au Maroc en guise d’indemnisation pour la guerre du Rif....

Des épaves de la guerre du Rif découvertes au large d’Al Hoceima

Six chercheurs marocains de l’Université Abdelmalek Essaâdi à Tétouan ont mené une étude sur la détection et la cartographie des débris de navires au large d’Al Hoceima, où...

Guerre du Rif : l’Europe doit indemniser les Rifains

L’Assemblée mondiale amazighe (AMA) a adressé vendredi une lettre à l’Union européenne (UE) pour exiger une indemnisation pour l’utilisation d’armes chimiques par l’Espagne et...

Ces articles devraient vous intéresser :