Alger ouvre ses portes au Parti national rifain : vers une escalade avec le Maroc ?

5 mars 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

L’Algérie, protectrice du Polisario, pose un nouveau geste d’hostilité contre Rabat. Elle a autorisé un pseudo Parti national rifain (PNR), connu pour ses velléités d’indépendance du Rif au Maroc, à inaugurer sa représentation officielle dans les beaux quartiers d’Alger, à Poirson, dans une villa appartenant aux autorités.

Constitué en Belgique en septembre 2023, le Parti national rifain, qualifié de « groupe de séparatistes » au Maroc, a désormais un bureau en Algérie. Samedi, sa représentation officielle a été inaugurée dans les beaux quartiers d’Alger, à Poirson, dans une villa appartenant aux autorités algériennes. En accueillant ce parti sur son sol, l’Algérie montre une fois de plus qu’elle continue de soutenir les groupes séparatistes. Son soutien indéfectible au Polisario, qui a proclamé une « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et réclame un référendum d’autodétermination, ne faiblit point.

À lire :Sahara : l’Algérie cherche à mener la vie dure au Maroc

L’Algérie soutient donc le Parti national rifain. Ce dernier avait d’ailleurs demandé son soutien au lendemain de sa création. « Je demande à l’Algérie de reconnaître dans les plus brefs délais la République du Rif », avait déclaré Jaber El Ghadioui, le représentant du hirak du Rif. Sur la toile, celui-ci avait ajouté : « Nous voulons que l’Algérie nous ouvre ses centres d’entraînements afin que nous apprenions le maniement des armes. Nous voulons que l’Algérie nous traite comme d’autres mouvements de libération, anciens et nouveaux ».

À lire :L’Algérie s’invente une armée de trolls sur YouTube pour contrer le Maroc

L’accueil par Alger de parti national rifain suscite des réactions. Ce parrainage est une « grave provocation », dénonce le journaliste algérien en exil, Hichem Aboud sur le site Atalayar. « Est-ce la fin proche du Polisario qui incite les faucons d’Alger à chercher un suppléant à ce mouvement ? Ou est-ce une volonté de pousser les Marocains à reconnaître le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie [MAK, classé terroriste en Algérie] et du coup préparer le terrain pour une escalade de la tension entre les deux pays ? », s’interroge-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Rabat - Polisario - Alger - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Aller plus loin

Sahara : l’Algérie cherche à mener la vie dure au Maroc

L’Algérie, protectrice du Polisario, cherche le soutien du Mozambique pour contrer le Maroc sur la question du Sahara à l’ONU. Ces deux pays siègent au Conseil de sécurité de...

L’Algérie pas près d’abandonner la question du Sahara

L’Algérie, protectrice du Polisario, n’est pas en passe d’abandonner la question du Sahara occidental. Au contraire, elle y tient encore.

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière la crise avec le Mali

Le Maroc et Israël sont une fois de plus dans le viseur de l’Algérie qui ne cesse de voir la menace des ennemis extérieurs marocain et israélien partout.

Saïd Chaou critique l’Algérie pour son soutien au "Parti national rifain"

L’ancien député d’Al Hoceima Saïd Chaou reproche à l’Algérie d’avoir autorisé le pseudo Parti national rifain (PNR), créé à Bruxelles (Belgique) en septembre 2023 et connu pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Nasser Zefzafi sort exceptionnellement de prison

Nasser Zefzafi, leader du mouvement de contestation du « Hirak », a bénéficié d’une permission pour rendre visite à un proche malade.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.