Pegasus : 15 000 documents et 1 000 photos volés sur le téléphone de Pedro Sanchez

7 mai 2022 - 08h20 - Espagne - Ecrit par : A.T

Le piratage via Pegasus aurait permis le vol de 15 000 documents et 1 000 photos du téléphone du Président du gouvernement Pedro Sanchez. La presse espagnole accuse ouvertement le Maroc.

Ces chiffres ont été révélés par le journal espagnol El Español, qui accuse le Maroc d’être à l’origine de cette opération d’espionnage à grande échelle, sans toutefois avancer de preuves.

A lire : Pegasus : un parti espagnol dédouane le Maroc

Pour sa part, le gouvernement espagnol, qui a récemment reconnu le plan marocain d’autonomie du Sahara, a évité de pointer le royaume ou toute autre partie, en attendant l’achèvement des enquêtes lancées dès l’éclatement de l’affaire, il y a un environ un an.

Bien avant l’éclatement de cette affaire, plusieurs pays dont la France et l’Algérie avaient accusé le Maroc d’utiliser Pegasus pour espionner les téléphones de leurs responsables. Le royaume se serait également servi de ce logiciel pour surveiller des militants politiques marocains et sahraouis, selon Amnesty International.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Enquête - Espionnage

Aller plus loin

Le Maroc aurait-il espionné le téléphone de Pedro Sanchez avec Pegasus ?

Les téléphones du président Pedro Sanchez et de la ministre de la Défense, Margarita Robles, ont été piratés à l’aide du logiciel israélien Pegasus en mai et juin dernier. Le...

Pegasus a été utilisé dans plusieurs pays européens

Le logiciel d’espionnage Pegasus développé par la société israélienne NSO, aurait été utilisé par au moins cinq pays de l’Union européenne. C’est en effet ce qu’a déclaré le...

L’Espagne ne veut pas brouiller ses relations avec le Maroc, malgré l’affaire « Pegasus »

Malgré les soupçons qui pèsent sur le Maroc quant au piratage du téléphone de Pedro Sanchez à l’aide du logiciel Pegasus, le gouvernement espagnol tient à maintenir de bonnes...

L’Espagne refuse la nationalité à un « agent des renseignements marocains »

La justice a refusé en 2020 la nationalité espagnole à un Marocain résidant à Las Palmas de Gran Canaria pour ses relations supposées avec les services de renseignement...

Ces articles devraient vous intéresser :