Sebta : des permis de séjour aux travailleurs frontaliers marocains

16 mars 2022 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le Médiateur a demandé aux autorités espagnoles d’accorder des permis de séjour aux travailleurs frontaliers bloqués à Ceuta depuis la fermeture de la frontière, à défaut de faciliter leur retour au Maroc.

L’Association andalouse des droits de l’homme a saisi le Médiateur pour qu’il trouve une solution à ces travailleurs frontaliers. En réponse, le Médiateur a fait part à l’association des mesures qu’il a prises pour tenter de résoudre le problème. En l’occurrence, le Médiateur a souligné qu’il a adressé une note au ministère de l’Inclusion, de la sécurité sociale et de la migration pour demander la délivrance de permis de séjour et de travail aux travailleurs frontaliers, fait savoir El Confidencial Digital.

À lire : Ceuta : un député espagnol plaide pour le retour des travailleurs frontaliers

Le Médiateur ajoute qu’il a également demandé à la Délégation du gouvernement à Ceuta « de faciliter l’accès des citoyens marocains à leur pays et leur retour dans la ville autonome afin de leur permettre de revoir leurs proches et de renouveler leurs papiers ».

Les travailleurs frontaliers, qui vivaient au Maroc et se rendaient quotidiennement à Ceuta pour exercer leurs activités, ont été bloqués dans la ville autonome depuis la fermeture, en mars 2020, de la frontière pour raison de crise sanitaire. Ne disposant pas d’un permis de séjour, ils vivent depuis deux ans dans des conditions déplorables et ont manifesté à plusieurs reprises pour réclamer la réouverture de la frontière afin de regagner le Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Sebta : un soutien espagnol pour les travailleurs frontaliers

Une organisation espagnole a apporté son soutien aux travailleurs frontaliers de Sebta, initiant un manifeste pour obtenir plus d’adhésions à la cause de cette ressource humaine...

Des femmes marocaines abandonnées par l’Etat espagnol

Les travailleurs frontaliers marocains, principalement des femmes de ménage, qui se rendaient chaque jour de Nador à Melilla avant la fermeture des frontières, sont toujours au...

Sebta et Melilla : les travailleurs marocains se sentent délaissés

Les travailleurs légaux marocains à Sebta et Melilia au chômage depuis plus de deux ans, sont préoccupés par leur avenir. Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, en...

Sebta baisse discrètement le salaire des frontaliers marocains

La délégation gouvernementale à Sebta prévoit d’alléger les conditions d’embauche des travailleurs domestiques frontaliers. Même sans contrat de travail avec un salaire mensuel,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.