La personnalité du meurtrier de Mounia se dévoile à la lumière d’expertise psychiatrique

13 octobre 2021 - 15h40 - Belgique - Ecrit par : S.A

Le suspect du meurtre de Mounia Ouyahia, une Marocaine de 36 ans, tuée à l’arme blanche le 30 mai dernier à Evere (Belgique), est atteint de troubles mentaux. C’est ce que révèle le rapport d’expertise psychiatrique.

Selon des sources proches du dossier, le jeune homme de 26 ans, soupçonné d’avoir tué Mounia Ouyahia, est toujours en détention provisoire et refuse de quitter sa cellule, rapporte Belga. Il lui arrive de nier les faits ou d’avouer avoir commis ce crime sous l’emprise du diable.

À lire : Les propos étranges du meurtrier de Mounia

Alors qu’elle se promenait avec son bébé de deux mois au croisement de la rue des Deux Maisons et de l’avenue du Cimetière de Bruxelles à Evere, le 30 mai dernier, vers 19h40, une Marocaine de 36 ans avait été égorgée. Andy K., un premier suspect, avait été interpellé, inculpé avant de bénéficier d’une relaxe. Des preuves attestaient qu’il n’était pour rien dans l’assassinat de la trentenaire. Le vrai suspect, Brice, sera, par la suite, arrêté, présenté devant la chambre du conseil puis inculpé.

Un couteau et un sweat-shirt taché de sang avaient été retrouvés à son domicile lors d’une perquisition. La chambre des mises en accusation de Bruxelles confirmera fin juin la décision de prolonger d’un mois la détention préventive de Brice.

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Homicide

Aller plus loin

Belgique : du nouveau dans l’assassinat de Mounia

L’assassinat de la Marocaine Mounia, 36 ans, à Evere connaît un nouveau rebondissement. Un deuxième suspect a été arrêté puis inculpé. Le premier a bénéficié d’une relaxe.

Belgique : hommage à la Marocaine égorgée en pleine rue (vidéo)

La commune d’Evere a organisé, jeudi 3 juin, une cérémonie d’hommage en mémoire de Mounia, une Marocaine de 36 ans, égorgée par un individu en pleine rue dimanche 30 mai. Cette...

Belgique : le suspect du meurtre de Mounia reste en prison

La détention préventive du suspect du meurtre de Mounia, une Marocaine de 36 ans, égorgée en pleine rue à Evere a été prolongée d’un mois. Telle est la décision rendue par la...

Les propos étranges du meurtrier de Mounia

Le suspect du meurtre de Mounia, une Marocaine de 36 ans, égorgée en pleine rue à Evere le 30 juin dernier a tenu des propos pour le moins étranges devant les enquêteurs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.