Forte mobilisation pour retrouver le pilote d’un avion à Tanger

26 septembre 2022 - 19h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les services de la gendarmerie relevant de la commanderie de Tanger en coordination avec les Forces armées royales (FAR) mènent des recherches pour retrouver le pilote d’un avion qui s’est écrasé dans la région.

Les recherches se poursuivent pour identifier le pilote d’un avion qui s’est écrasé dans une commune près de Tanger, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Les enquêteurs cherchent à savoir si l’avion est tombé sur la commune à cause d’une surcharge ou si le pilote a décidé d’abandonner l’aéronef. Ils ont interrogé plusieurs habitants de la région pour retrouver la piste du pilote.

À lire : Toulouse : un avion Ryanair à destination de Marrakech pris en otage

C’est le deuxième crash du genre enregistré dans la même région en l’espace de quelques jours. Cette région serait utilisée par des trafiquants de drogues pour faire atterrir clandestinement des avions pour charger leurs cargaisons. C’est d’ailleurs ce qui explique l’implication des Forces armées royales (FAR) dans le dossier. Les enquêteurs n’ont pas jusque-là assez d’éléments pour élucider cette affaire. Les seules informations reçues font état d’un pilote étranger qui était à bord de l’avion ou de l’impossibilité de savoir qui était à bord de l’avion en raison de sa petite taille. L’aéronef s’est crashé (ou atterrit en urgence), sans faire de grands bruits. Donc, pas de témoins pour fournir des informations nécessaires pouvant aider les enquêteurs.

Sujets associés : Tanger - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Grosse récompense pour retrouver le véliplanchiste disparu près du Maroc

Les amis d’un véliplanchiste tchèque, porté disparu au large des côtes marocaines ou à Fuerteventura la semaine dernière, ont décidé d’offrir une forte récompense à la personne...

Expulsé de la France, un Marocain refuse de monter dans l’avion

Escorté à l’aéroport de Roissy, un Marocain qui fait l’objet d’une obligation de quitter le territoire, a refusé de monter dans l’avion. La police l’a finalement ramené dans un...

Un avion TUI Fly forcé de faire demi-tour à Casablanca

Un avion de la compagnie aérienne TUI Fly en partance pour Liège a dû faire demi-tour près d’une heure après avoir décollé de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Aucun dégât...

Toulouse : un avion Ryanair à destination de Marrakech pris en otage

L’aéroport de Toulouse a été le théâtre d’une scène surréaliste mercredi dans la soirée. Les passagers du vol Ryanair Toulouse-Marrakech ont fortement exprimé leur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

L’armée marocaine reçoit de nouveaux hélicoptères

Airbus s’apprête à livrer aux Forces armées royales (FAR) marocaines ses deux premiers H135M destinés à la formation, au transport et au sauvetage.