Recherche

Comment la police marocaine a contribué à l’arrestation de Ridouan Taghi

Ridouan Taghi

21 décembre 2019 - 11h20 - Société

Les services de sécurité marocains ont été d’une précieuse aide pour leurs homologues hollandais lors de l’arrestation du Maroco-néerlandais Ridouan Taghi, chef de l’organisation mafieuse des "Anges de la mort", également cerveau de l’attaque du Café La Crème de Marrakech. Celui-ci a été extradé de Dubaï vers les Pays-Bas.

"Les autorités de Rabat ont réussi à détruire l’empire de Redouane Taghi, chef de la mafia des ’Anges de la mort’ et son ennemi juré, Mustapha Mouiss, propriétaire du Café La Crème de Marrakech", a déclaré Andy Kraag, chef de la Commission nationale d’enquête de la police néerlandaise. Les services sécuritaires marocains ont en effet contribué fortement à l’arrestation de Redouane Taghi, chef de l’organisation mafieuse des "Anges de la mort" et de six autres membres présumés de son organisation. Le Maroco-néerlandais était en contact permanent avec ceux-ci depuis sa cachette.

Ces services ont fourni des informations utiles à leurs homologues néerlandais sur la cachette du chef de la mafia des "Anges de la mort". Ils leur ont révélé que le "wanted" se trouvait à Dubaï, aux Emirats arabes unis et non au Maroc. La police marocaine leur a également fait savoir que le Maroco-néerlandais est entré aux Emirats sous un faux visage avec des papiers d’identité portant un faux nom, rappelle Assabah. Ces informations ont permis à la police néerlandaise de collaborer avec son homologue émiratie. Cette collaboration s’est avérée fructueuse : Ridouan Taghi sera arrêté, puis extradé aux Pays-Bas.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact