Recherche

Le ministère de l’Intérieur dément l’interdiction du prénom « Amnay » à Casablanca

Drapeaux amazighs lors d’une manifestation à Al Hoceima

27 janvier 2018 - 14h40 - Maroc - Par: Bladi.net

Le ministère de l’Intérieur vient de monter au créneau pour nier les informations selon lesquelles une famille s’est vu interdire d’inscrire le prénom d’un nouveau-né dans l’arrondissement de Sidi Moumen, à Casablanca.

« Le ministère de l’Intérieur affirme n’avoir reçu aucune demande officielle à ce sujet et qu’il n’y a pas eu lieu d’interdire l’inscription de n’importe quel prénom d’origine amazighe », est-il écrit dans cette mise au point publiée par la Map, réagissant à plusieurs articles de presse sur cette affaire.

Et d’ajouter que le 9 janvier dernier, un citoyen s’est présenté au bureau d’état civil à Sidi Moumen pour s’informer de la possibilité d’inscrire le nouveau-né sous le prénom « Amnay » ainsi que des documents nécessaires. L’officier présent sur place a soumis une demande d’avis au provincial de l’état civil.

La personne en question « n’est pas retournée au bureau d’état civil pour entreprendre les démarches administratives avec les documents nécessaires » et le prénom Amnay a reçu une réponse positive car il « n’enfreint pas les dispositions légales ».

Mots clés: Amazigh , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact