Recherche

Procès du tueur des mosquées de Christchurch : l’accusé surprend le public

Brenton Tarrant au tribunal

25 août 2020 - 07h20 - Monde

Le tueur de deux mosquées de Christchurch, Brenton Tarrant, 29 ans, va être fixé sur son sort, jeudi. Lors de l’audience démarrée lundi, le suprémaciste blanc s’est montré imperturbable face aux survivants et au procureur qui racontaient comment il avait assassiné de sang froid 51 fidèles musulmans, le 15 mars 2019.

M. Tarrant est poursuivi pour meurtre de 51 musulmans, 40 tentatives de meurtres et terrorisme. Contrairement aux audiences précédentes, il était pour la première fois face aux survivants et aux familles des victimes. Dans son uniforme gris de détenu, l’accusé affiche silence et impassibilité, lève parfois la tête pour regarder le public, rapporte AFP.

En faisant le récit des faits, le procureur Barnaby Hawes a expliqué que l’accusé "aurait voulu tuer davantage de personnes". Il est revenu sur la méthode employée par l’Australien pour tuer des femmes, des enfants et des hommes, le tournage de la tuerie et sa retransmission en direct sur les réseaux sociaux, l’indifférence de l’accusé face aux appels à la pitié de certaines victimes…

Lors de son interpellation, M. Tarrant qui est incarcéré dans la prison de haute sécurité d’Auckland se rendait à Ashburton à une heure au sud de Christchurch, pour attaquer une troisième mosquée. "Il a reconnu auprès des policiers s’être rendu dans les mosquées dans le but de tuer un maximum de personnes", a fait savoir le procureur. "Lors des auditions, (…) il a expliqué que les attaques étaient motivées par ses convictions idéologiques et qu’il espérait semer la peur chez ceux qu’il qualifie ‘d’envahisseurs’, notamment la population musulmane et tous les immigrés non-européens”, a ajouté M. Hawes.

Mots clés: Nouvelle-Zélande , Terrorisme , Procès

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact