Produits islamiques : C’est parti !

30 juin 2007 - 01h01 - Economie - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Après plusieurs années d’attente, les Marocains auront enfin accès aux solutions bancaires islamiques. A compter de début juillet, les banques sont autorisées à commercialiser trois produits « alternatifs » conformes à la Chariâa. Le premier, nommé Ijara, est assimilé au leasing et peut s’appliquer aussi bien aux équipements qu’à l’immobilier. Le deuxième, Musharaka, adopte les mêmes règles que le capital investissement. Quant à la Murabaha, elle concerne principalement le financement des commerçants.

Bank Al-Maghrib a choisi de lancer progressivement les solutions Halal. Il envisage d’en autoriser d’autres si les trois premiers s’intègrent sereinement dans le paysage bancaire marocain. Mais on ne sait pas encore quand. A noter que les solutions islamiques que proposeront les banques feront l’objet d’un audit administré par un organisme spécialisé à Bahreïn.

Cela fait plusieurs mois que les banques marocaines aiguisent leurs armes commerciales pour attaquer ces segments. Mais leurs préparatifs sont entourés du plus grand secret. Elles sont conscientes du potentiel énorme de ces trois produits. En effet, des centaines de milliers de Marocains, parfois très riches, boudent les services financiers, seulement parce que c’est haram. Depuis l’annonce de l’introduction des produits islamiques ils s’impatientent pour y accéder.

En dehors de ces considérations de piété, se cache une mine d’or pour les banques. Il est prévu que ces trois produits révolutionnent leur offre dans plusieurs segments stratégiques.

Rémunération et communication

L’immobilier sera certainement le fer de lance de l’offre des produits islamiques. Les banques auront la possibilité d’offrir des crédits immobiliers halal par le biais de la Ijara.

Comment ? La banque achètera le bien immobilier et le louera à son client avec une option d’achat au terme du contrat. La rémunération sera intégrée dans le prix du bien et étalée sur la durée du contrat. Cette solution convaincra les pieux indécis à se doter enfin d’un logement. Les deux autres solutions ne sont pas des moindres. Ils offrent des opportunités d’affaires très importantes avec les commerçants et les industriels. Reste à savoir comment sera calculée la rémunération de ces produits. Aucune banque ne s’est encore exprimée sur cette question. Mais plusieurs opérateurs ont affirmé que ces solutions seraient plus chères que les conventionnelles. D’autres ont précisé que la rémunération dépend des solutions proposées. Elle diffère selon leur structure et les risques qu’elles présentent.

Rappelons que les campagnes de communication des banques par rapport à ces produits ne comporteront aucune indication par rapport à leur connotation islamique. Cela fait suite à une interdiction formelle de Bank Al-Maghrib d’utiliser cet argument. « Produits islamiques conformes à la Chariâa islamique » est la seule appellation autorisée. Certains banquiers contestent cette mesure qui limite leur liberté en termes de stratégie marketing. Mais le responsable de supervision bancaire, Abderrahim Bouazza, considère que la clientèle est déjà sensibilisée à la nature de ces produits. Elle n’a pas plus de précision sur les campagnes de communication.

L’Economiste - Nouaim Sqalli

Sujets associés : Religion - Banques - Halal - Finance islamique

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Religion

Ouverture d’une enquête suite à l’incendie d’une mosquée à Rennes

Le parquet de Rennes a ouvert, lundi 13 juin, une enquête sur la « destruction par incendie » d’une mosquée de la ville. La Direction territoriale de la police judiciaire est à pied d’œuvre.

France : les élèves en abayas et qamis inquiètent l’Education nationale

Depuis le début de l’année scolaire en France, il y a une « augmentation des faits d’atteinte au principe de laïcité » dans les écoles, collèges et lycées, notamment pour « port de signes et tenues religieux...

Un imam agressé dans une mosquée à Agadir

Un homme s’est introduit mercredi dernier dans une mosquée à Tikiouine, dans la région d’Agadir, en proférant des insultes et des menaces à l’encontre des fidèles et de l’imam.

Maroc : flambée des prix des produits alimentaires à la veille du Ramadan

Dans les prochaines semaines, en raison de la très forte demande en période de Ramadan, les prix des produits de première nécessité pourraient connaître une forte hausse. Les associations de protection des droits des consommateurs alertent et invitent la...

France : le débat sur le burkini refait-il surface ?

Une élue du Rassemblement national (RN) a publié une affiche de CenterParcs autorisant le burkini que portent les femmes musulmanes à la plage ou à la piscine.

Banques

Elle disparaît avec son amant, après avoir détourné 4 millions de dirhams

4 millions de dirhams ont disparu d’un compte bancaire ouvert par un homme d’affaires dans une agence bancaire à Essaouira. Derrière cette affaire, plusieurs individus dont certains sont en cavale.

Maroc / Top 10 des meilleurs banquiers centraux : et de 4 pour Abdellatif Jouahri

Le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), a réalisé un nouvel exploit. Le Marocain Abdellatif Jouahri figure pour la quatrième fois consécutive dans le top 10 des meilleurs banquiers centraux.

Tanger : un banquier accusé de détourner de l’argent du compte d’un client décédé

À Tanger, la famille d’un pharmacien décédé accuse un banquier d’avoir détourné 15 millions de dirhams du compte de leur père en falsifiant sa signature. Des accusations rejetées par la défense de l’accusé.

Le nombre d’interdits bancaires pourrait exploser cette année

Dans son rapport de 2019 sur la situation économique, monétaire et financière, la banque centrale s’inquiète du nombre de chèques sans provision émis en 2019 et annonce que la situation pourrait s’aggraver en...

Les arrivées de MRE ont baissé de 60%

Bank Al-Maghrib est optimiste sur la situation économique du Maroc. C’est ce qui ressort de sa note de conjoncture du mois d’avril sur les principaux chiffres de l’économie marocaine en passant par les...

Halal

Voici les abattoirs agréés pour l’Aïd al-Adha en France

À l’approche de l’Aïd al-Adha 2022, le ministère français de l’Agriculture a publié la liste provisoire des abattoirs temporaires agréés en France pour la durée de la fête.

En Chine, des organes "halal" de prisonniers musulmans vendus à de riches clients du Golfe

La Chine prélève les organes des Ouïghours enfermés dans des camps et les vend aux musulmans fortunés d’Arabie Saoudite, du Koweït, ou encore du Qatar. C’est le triste sort réservé à ces minorités musulmanes...

Halal : le Brésil cible le marché marocain

Le Brésil a annoncé la signature très prochaine des accords commerciaux avec plusieurs pays musulmans dont le Maroc, pour augmenter ses exportations de produits agricoles vers ce vaste marché.

Le halal marocain à la conquête du marché russe

Le marché russe du Halal pourrait offrir de nouvelles opportunités aux producteurs marocains. Dans ce sens, un nouvel accord vient d’être signé entre le Maroc et la Russie.

France : polémique autour de l’abattage halal des volailles

Dans un communiqué conjoint signé par Kamel Kabtane, le président de la Grande mosquée de Lyon, trois organismes de certification halal (Grande Mosquée de Paris, d’Evry et de Lyon) dénoncent la nouvelle directive sur l’abattage qui serait contraire au...

Finance islamique

Formation en finance islamique : la grande mosquée de Paris veut combler un vide

La Grande Mosquée de Paris lance à travers l’Institut Al-Ghazali une formation courte et certifiante sur la finance islamique comblant ainsi un vide existant en France. Entrepreneurs et étudiants peuvent y...

Maroc : le coronavirus assomme les banques islamiques

Le covid-19 a produit un impact négatif sur les banques islamiques. Toutefois, des mesures sont en train d’être mises en place pour dynamiser la finance participative.

Facilité de dépôt islamique : la Banque d’Angleterre fait le premier pas en Occident

Au premier trimestre 2021, la Banque d’Angleterre mettra en œuvre une facilité de dépôt islamique. L’annonce a été faite le 2 décembre dernier par Andrew Hauser, directeur exécutif des marchés, et publiée sur le site de la Banque des Règlements...