Projection d’un film espagnol où le Maroc est amputé de son Sahara

19 février 2004 - 01h00 - Ecrit par :

Sous les applaudissements des invités marocains et espagnols appartenant respectivement au Conseil de la région de Tanger-Tétouan et au Conseil de la région de Cadix et à l’exception d’une minorité constituée de personnes attachées à la dignité nationale et au caractère sacré de notre intégrité territoriale, il a été procédé à la projection d’un film miné et tendancieux infiltré par la partie espagnole et dont les auteurs ont délibérément et avec préméditation amputé le Maroc unifié de son Sahara.

Ce qui suscite plus d’étonnement est que les personnes dont nous avons confiance quant à leur appartenance politique se soient comportées avec cette diffamation avec insouciance, comme si notre intégrité territoriale n’est qu’une monnaie que l’on peut inclure dans les dossiers des marchés bilatéraux derrière lesquels courent certaines personnes dont le but est de réaliser des profits personnels, dans les domaines de la pêche maritime, du tourisme, de l’informatique et autres opérations de la « chasse » aux opportunités.

Ce qui est encore plus étrange, c’est la concomitance de cette « activité » maroco-espagnole avec les « aides » alimentaires et médicales généreusement apportées par certains milieux élus au niveau de la région de Cadix et d’Algesiras au profit des mercenaires du « Polisario » et qui ont été acheminées via l’Algérie.

Maintenant, il incombe à la partie qui a organisé cette activité de présenter officiellement ses excuses au peuple marocain pour cette grave atteinte au caractère sacré de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc.

L’Opinion

Tags : Espagne - Cinéma - Sahara Marocain

Nous vous recommandons

Vacances au Maroc : les professionnels veulent la fin de tests PCR

Malgré le regain d’activités dans le secteur du tourisme observé depuis la réouverture des frontières, les chiffres n’ont pas encore atteint le niveau d’avant la crise sanitaire. Pour y arriver, les professionnels demandent la suspension des tests PCR dans...

L’exode des infirmiers marocains vers le Québec continue

Entre novembre 2021 et fin mai, quelque 400 infirmiers marocains ont choisi d’immigrer au Québec, aggravant ainsi le déficit de personnel qui plombe le système de santé au Maroc.

France : nouvel exploit des Marocains aux concours des écoles d’ingénieurs

En France, les étudiants marocains ont une fois de plus montré qu’ils sont des as en mathématiques et en physiques. En témoignent les résultats des concours des meilleures écoles d’ingénieurs françaises comme l’École polytechnique et...

Kays Ruiz-Atil annoncé au Barça cet été

Alors que son contrat au PSG vient à son terme le 30 juin, Kays Ruiz-Atil serait proche d’un retour au FC Barcelone, son ancien club. Le milieu de terrain de 18 ans, qui sera officiellement libre de tout contrat le 1ᵉʳ juillet, n’a pas pu négocier avec...

L’aéroport de Lyon propose le Maroc comme destination cet été

Le Maroc, la Tunisie, ou encore la Turquie font partie des 80 destinations que propose cet été l’aéroport Lyon Saint-Exupéry. Déjà deux terminaux sont rouverts (2 et 1B).

Message de Royal Air Maroc et d’Air Arabia à leurs clients

Suite à la prolongation de la suspension des liaisons aériennes par les autorités marocaines jusqu’au 31 janvier 2022, les compagnies aériennes Royal Air Maroc (RAM) et Air Arabia ont décidé de maintenir les vols exceptionnels au départ du...

Maroc : une Française retrouvée morte, son mari arrêté

Le cadavre d’une Française âgée de 89 ans a été retrouvé à son domicile mercredi à Témara. Le suspect, son époux, serait atteint d’Alzheimer. Il a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Maroc : la date de l’Aid Al Mawlid connue

Les Marocains sont désormais fixés sur la date de la célébration de l’Aid Al Mawlid 1443 / 2021. Le ministère des Habous et des affaires islamiques vient de l’annoncer.

Football : la JS Kabylie a trouvé le moyen de venir au Maroc

La Jeunesse Sportive de Kabylie pourra finalement effectuer le déplacement du Maroc pour affronter l’Association sportive des FAR de Rabat. La formation algérienne, qui s’apprêtait à déclarer forfait en raison de la fermeture des frontières entre les deux...

Mehdi Ben Barka était-il un espion ?

56 ans après son décès, de troublantes révélations ont été faites sur le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, et plus célèbre opposant aux rois Mohammed V et Hassan...