Recherche

Projèt immobilier sur le zoo de Témara, 100 appartements vendus en une semaine !

© Copyright : DR

11 mars 2008 - 10h33 - Economie

La commercialisation du projet immobilier de haut standing Ryad Al Andalous, que le groupe Addoha réalise sur l’ancien terrain du parc zoologique de Rabat, semble démarrer sur les chapeaux de roue. Une semaine après le lancement de la commercialisation de la 1re tranche, qui comprend 500 appartements, une centaine d’unités avaient déjà été écoulée.

Des appartements vendus à 16 000 DH/m2

Les acheteurs ont dû verser une première tranche représentant le tiers du prix total, le reste devant être complété à la livraison, prévue en décembre 2008. Le prix des appartements ne s’adresse pourtant pas à tous les portefeuilles. Le mètre carré tourne autour de 16.000 DH et certains appartements, de grande superficie, peuvent atteindre une valeur immobilière totale de 2,3 millions de DH.

Le management d’Addoha se dit très satisfait de ce début. « Surtout que nous n’avons même pas encore commencé notre campagne de communication sur le projet », souligne Hassan Benbachir, conseiller financier, qui espère « que ce rythme de vente se maintiendra ! »

Addoha dispensé de la réalisation d’un zoo

Ryad Al Andalous, rappelons-le, avait été annoncé en grande pompe en novembre 2006. Le président du groupe Addoha, Anas Sefrioui, avait alors signé deux mémorandums d’entente avec le Haut commissaire aux eaux et forêts, Abdelâadim El Hafi, et le wali de Rabat, Hassan Amrani. La cérémonie de signature avait d’ailleurs été présidée par le Roi Mohammed VI. Ces mémorandums approuvaient la réalisation de trois grands projets, pour une enveloppe de près de 11 milliards de DH, dont Ryad Al Andalous, un investissement de 4,65 milliards de DH, est le premier. Pour la deuxième tranche du projet, les appartements seront d’un standing supérieur et le prix au mètre carré atteindra 20.000 DH.

Le projet, prévu sur 53 hectares, est réalisé sur l’ancien terrain du parc zoologique dont la moitié de la superficie a été rachetée à l’Etat pour 420 MDH. Le promoteur qui devait initialement prendre en charge l’aménagement d’un nouveau parc zoologique et de loisirs sur un autre site (deuxième projet prévu) a dû abandonner l’idée, estimant que ce projet doit être confié à un spécialiste. Au passage, le groupe a reversé à l’Etat la contrepartie du coût estimé de ce futur parc.

Pour ce qui est de la consistance du projet, en plus des logements de haut standing, sont également prévus un complexe sportif, un cinéma, une galerie commerciale et un complexe hôtelier. Addoha devra aussi veiller à la construction de deux écoles, d’une crèche, d’une mosquée et de plusieurs équipements administratifs. Il s’agit d’une véritable zone intégrée.

Le troisième projet de ce programme sera réalisé à la Plage des Nations, située à 15 km au nord de Rabat sur la route de Kénitra. Là, sur une surface de 450 ha, Addoha investira 6 milliards de DH dans des résidences touristiques et des infrastructures de loisirs (hôtels, restaurants, marinas, golf de 18 trous) et des commerces.
Le nombre d’emplois directs qui seront créés grâce à ces trois ambitieux projets est estimé à 15 000, et autant d’indirects. Addoha prévoit de livrer le tout dans les cinq prochaines années.

Source : La vie éco - M.C.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact