Recherche

La prouesse de cette femme voilée est une première

© Copyright : DR

6 août 2019 - 15h00 - Monde - Par: Bladi.net

Monter les chevaux pendant les courses, voilà qui est plus courant à voir chez les hommes. Pour une première fois, en Grande Bretagne, une jeune femme s’est illustrée dans ce rôle et, de fort belle manière, le jeudi 1er août 2019. Khadijah Mellah, avec sa participation à la "Magnolia cup", a réalisé l’exploit par son port vestimentaire spécifique et à travers un résultat extraordinaire.

L’histoire retiendra que Khadijah Mellah, une jeune femme originaire de Peckham, a réussi en participant à l’édition 2019 de la course de chevaux, dénommée la "Magnolia cup", à Goodwood, en Grande Bretagne. D’abord, pour la circonstance, en tant que jockey, elle est apparue sur son cheval, vêtue d’un hijab. On n’aurait encore jamais vu cela, de toute l’histoire de la Coupe "Magnolia".

Ensuite, elle a battu la tenante du titre de la compétition de chevaux en question. Du haut de son cheval et de ses 18 ans, Khadijah Mellah, avec cet âge, était la plus jeune des douze concurrents ayant pris part à la course. En dehors de cela, elle n’était pas la plus expérimentée d’entre eux en la matière. En effet, depuis leur enfance, ceux-ci pratiquent le cheval alors qu’elle n’y était pas encore expérimentée à son adolescence.

A en croire une interview qu’elle avait accordée, trente jours plus tôt, au Guardian, son entrée dans cette discipline s’est opérée aussi brusquement que sa mère a découvert, dans une mosquée de leur région d’habitation, un prospectus sur l’ "Ebony horse club", ce à quoi elle l’a intéressée et, c’était parti !

Sa victoire, elle la doit alors à quelques facteurs simples : deux mois assidus d’entraînement à la "British racing school", à Newmarket, plusieurs dizaines de courses faites dans une écurie d’expérience et, surtout, l’entraînement spécialisé que lui a prodigué Hayley Turner, un grand nom des courses britanniques, celle qui en est la plus titrée. Cette jockey féminine a affermi ses compétences !

"Haverland est un cheval tellement incroyable et je l’aime tellement", a-t-elle déclaré, après la victoire, fière qu’elle était de son cheval. Devant étudier le génie mécanique à l’université dès la rentrée de l’automne prochain, elle ne rejetterait pas de solliciter une licence de jockeys amateur, de quoi garder le contact avec le milieu des courses, afin de donner plus de chances à sa carrière.

Mots clés: Grande-Bretagne , Sports hippiques , Voile islamique

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact