Affaire PV de police falsifiés : les policiers restent en détention

28 mars 2021 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

La justice a décidé de poursuivre en état de liberté provisoire les trois individus arrêtés dans l’affaire des PV de police falsifiés. Les policiers cités dans la même affaire, ont été quant à eux déférés devant le parquet.

Le tribunal de première instance de Casablanca a relaxé les trois individus, suite à un réquisitoire du parquet, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia. Un quatrième individu a été gardé en détention. La justice, après enquête, a découvert que les PV de police sur la base desquels ces individus ont été interpellés, ont été falsifiés.

Le tribunal a pris cette décision, après la diffusion, sur les réseaux sociaux, d’une vidéo dans laquelle une citoyenne a accusé les éléments de la police d’avoir violé son domicile et emporté une importante somme d’argent appartenant à son mari qui aurait été ensuite interpellé par ces derniers.

Face à ces accusations, la réaction de la DGSN ne s’est pas fait attendre. Dans un communiqué, Abdellatif Hammouchi a indiqué que les deux agents de police en question (un officier de police judiciaire et son adjoint) ont été déférés samedi devant le parquet près la Cour d’appel de Casablanca, après leur interrogatoire par la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), en présence de leur avocat. Ils sont accusés de faux et usage de faux sur des documents officiels, de vol et d’atteinte à l’inviolabilité du domicile et de détournement présumé de fonds privés mis à la disposition d’un fonctionnaire public dans l’exercice de ses fonctions.

Les accusés ont été placés en détention provisoire, en attendant la fin de l’enquête ouverte par le parquet pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation

Aller plus loin

Producteur tabassé à Paris : mise en détention provisoire de deux policiers

Les quatre policiers impliqués dans l’agression du producteur Michel Zecler ont été mis en examen. Deux d’entre eux ont été écroués alors que les deux autres ont été placés sous...

Du nouveau dans l’affaire « Ouassim et Sabrina » (vidéo)

La chambre du conseil de Bruxelles rendra, le 2 août prochain, une décision concernant l’affaire « Ouassim et Sabrina », deux jeunes décédés en mai 2017 dans une...

Détention préventive : le Maroc a le taux le plus élevé au monde

Une commission parlementaire affirme que le Maroc détient le taux le plus élevé en matière de détention provisoire après avoir visité les prisons d’Ain Sebaâ à Casablanca, Moul...

Casablanca : arrestation d’un policier suspecté de vol

La police judiciaire de Casablanca a arrêté un inspecteur de police soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vol.

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.