Du nouveau dans l’affaire « Ouassim et Sabrina » (vidéo)

4 juin 2021 - 19h20 - Belgique - Ecrit par : S.A

La chambre du conseil de Bruxelles rendra, le 2 août prochain, une décision concernant l’affaire « Ouassim et Sabrina », deux jeunes décédés en mai 2017 dans une course-poursuite avec la police.

L’affaire « Ouassim et Sabrina » a été évoquée, jeudi 3 juin, devant la chambre du conseil de Bruxelles. Le parquet de Bruxelles a requis le non-lieu pour les policiers accusés d’avoir tué les deux jeunes, rapporte BX1. Quant à l’avocate des familles des victimes, elle a demandé que les policiers soient renvoyés en correctionnelle. « La juge a écouté les familles, a indiqué Callewaert. De son côté, la procureure n’a pas répondu à leurs arguments. Elle estime que le seul responsable de la mort de Sabrina et Ouassim est Ouassim, et que les policiers n’ont fait aucune erreur ».

A lire : Belgique : la police accusée d’avoir tué Sabrina et Ouassim (vidéo)

Les faits s’étaient déroulés le 9 mai 2017 vers 21h30. Une patrouille de police avait pris en chasse au niveau de la place Poelaert à Bruxelles Ouassim Toumi, 24 ans et Sabrina El Bakkali, 20 ans qui étaient à bord d’une moto. Elle avait remarqué que le motocycliste conduisait imprudemment. Deux autres patrouilles s’étaient aussi lancées à la poursuite du motocycliste. La moto a percuté par l’arrière gauche le véhicule d’une patrouille de la brigade canine de la police locale de Bruxelles-Capitale-Ixelles. Ouassim Toumi est décédé sur le coup. Sa passagère, Sabrina est décédée à l’hôpital plus tard dans la nuit.

Les familles des victimes fustigent cette course-poursuite engagée pour deux présumées infractions au Code de la route. Elles estiment qu’elle était illégale, non nécessaire et disproportionnée. « Nous allons continuer notre combat pour que justice soit faite et pour que de tels drames ne se reproduisent plus jamais », ont-elles déclaré jeudi devant le palais de justice de Bruxelles.

Sujets associés : Belgique - Bruxelles - Droits et Justice - Décès - Vidéos

Aller plus loin

Décès de Sabrina et Ouassim : des motards demandent l’inculpation des policiers (Vidéo)

Mardi 9 mai 2017, la vie de deux jeunes, Sabrina et Ouassim, bascule à jamais aux environs de 22 heures dans les tunnels de l’Avenue Louise à Bruxelles. Une course-poursuite...

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries...

Des policiers d’Agen poursuivis pour avoir violenté un Marocain

Le procès des trois policiers d’Agen soupçonnés d’avoir violenté un jeune Marocain lors de son interpellation et de son placement en garde à vue s’est ouvert jeudi 20 mai devant...

Belgique : la police accusée d’avoir tué Sabrina et Ouassim (vidéo)

Deux versions s’opposent dans la mort de Ouassim et Sabrina, décédés mardi à Bruxelles après un accident de moto. La police parle d’un accident alors que les familles des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.