Producteur tabassé à Paris : mise en détention provisoire de deux policiers

1er décembre 2020 - 07h00 - France - Ecrit par : I.L

Les quatre policiers impliqués dans l’agression du producteur Michel Zecler ont été mis en examen. Deux d’entre eux ont été écroués alors que les deux autres ont été placés sous contrôle judiciaire.

Les policiers agresseurs tout en niant les insultes racistes disent avoir agi sous « la panique », alors que l’agression a été filmée et relayée sur les réseaux sociaux. Quant aux insultes racistes, un des jeunes présents dans le studio a confirmé que les agresseurs ont traité le producteur de « Sale nègre ».

Si les policiers ont révélé qu’ils ont contrôlé le producteur pour non-port de masque et à cause d’une « forte odeur de cannabis, seul 0,5 gramme a été retrouvé plus tard dans le studio.
Le policier qui a lancé le gaz lacrymogène a été mis en examen pour des « violences volontaires » sur la personne de Michel Zecler et sur les neuf jeunes qui se trouvaient dans le sous-sol du studio. Trois des policiers sont mis en examen pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique (PDAP) » et « faux en écriture publique ».

Le débat sur « la sécurité globale » se poursuit suite à l’interdiction de filmer les policiers dans l’exercice de leurs fonctions. Si cette mesure réjouit le personnel de la police, elle inquiète les journalistes et les citoyens qui craignent que les policiers abusent encore plus de leur autorité.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Quand les colonnes de la police française « puent » racisme et violence

L’agression de Michel Zecler, comme à tant de nombreux policiers d’origine maghrébine et subsaharienne, met à nu quelques « brebis galeuses », tapies dans les colonnes de la...

France : quatre policiers en garde à vue pour violences sur un producteur noir

Quatre policiers français font l’objet d’une enquête ouverte depuis mardi par la police des polices pour avoir passé à tabac un producteur de musique. Ils sont accusés de «...

Affaire PV de police falsifiés : les policiers restent en détention

La justice a décidé de poursuivre en état de liberté provisoire les trois individus arrêtés dans l’affaire des PV de police falsifiés. Les policiers cités dans la même affaire,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Carte du Maroc sans le Sahara : l’ONCF annonce des poursuites judiciaires

L’Office national des chemins de fer (ONCF) aurait publié sur l’une de ses affiches une carte incomplète du Maroc, suscitant la colère des internautes marocains. L’Office vient de démentir l’information et envisage de poursuivre les auteurs de cette...

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».