Rabat : deux policiers arrêtés pour escroquerie

19 décembre 2018 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Deux individus, dont un fonctionnaire de police, ont été arrêtés lundi par le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat. Ils sont accusés d’escroquerie et d’arnaque dans le cadre d’une affaire de recrutement fictif dans les rangs de la Sûreté nationale.

« Le mis en cause principal, soupçonné d’avoir arnaqué des candidats au concours d’accès aux cycles de police en contrepartie de sommes d’argent, a été arrêté en possession de copies de faux documents administratifs contenant des données erronées relatives aux listes des candidats ayant passé ledit concours », indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

L’enquête a permis également l’arrestation de deux policiers, dont un officier principal exerçant à Rabat et un brigadier en poste au district de sûreté provinciale de Salé, « suspectés d’avoir facilité l’exécution de ces actes criminels », est-il encore écrit.

Le brigadier de police a été placé en garde à vue en attendant qu’il soit déféré devant le parquet, conclut la même source.

Sujets associés : Rabat - Salé - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Escroquerie

Aller plus loin

Marrakech : arrestation de deux fonctionnaires pour escroquerie

Les éléments de la brigade régionale de la police judiciaire ont interpellé deux fonctionnaires de la direction des impôts à Marrakech accusés d’avoir escroqué deux...

Salé : une femme, cadre du ministère de l’Éducation nationale arrêtée pour escroquerie

Les éléments de la police de Salé ont arrêté une fonctionnaire en service au ministère de l’Éducation nationale pour escroquerie, usurpation de fonction et abus de confiance.

Tétouan : arrestation d’un policier pour extorsion et corruption

Un officier de police qui serait impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption fait l’objet d’une enquête ouverte mardi, par le service préfectoral de la police...

Maroc : deux policiers arrêtés pour corruption à Guelmim

Neuf individus dont deux policiers exerçant au district provincial de la sûreté de Guelmim, ont été arrêtés par la brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) les 20 et 21...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.