Le rappeur Morad risque 6 ans de prison

8 juin 2023 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad risque une peine de 6 ans de prison pour avoir agressé avec un taser deux agents des Mossos d’Esquadra à L’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) le 17 juillet 2021.

Morad est accusé de crimes présumés d’agression avec une arme et de possession d’une arme prohibée (Taser). Selon la version de la police, les agents finalisaient un dispositif de contrôle de couvre-feu en raison de la pandémie dans le quartier La Florida de L’Hospitalet de Llobregat (Barcelone) quand des habitants se sont mis à leur lancer des bouteilles en verre ainsi que des insultes du genre « Chiens, fils de p* », explique le procureur.

Le rappeur ferait partie des personnes qui avaient jeté des bouteilles aux agents. Ces derniers l’auraient donc pourchassé dans un couloir et « lorsqu’il s’est retrouvé coincé sans issue au bout du couloir, avec une indifférence manifeste envers l’autorité, il a sorti un appareil de défense électrique ou taser, s’est jeté sur les agents et a donné un coup de pied à l’un d’eux », détaille le procureur.

À lire : Des ennuis judiciaires pour le rappeur marocain Morad

Selon la défense de Morad, le rappeur ne vit pas actuellement dans son quartier en raison d’une mesure de précaution prise par un juge en octobre dernier, suite à certains incidents qui se sont produits dans sa ville natale. Les avocats de Morad rejettent catégoriquement ces accusations, soutenant que le rappeur ne portait aucune arme et qu’il n’a pas attaqué ces policiers.

Ce n’est pas la première fois que Morad a des démêlés avec la justice. Accusé de tentative de cambriolage à Barcelone en 2018, avant le début de sa carrière musicale, il avait été acquitté. Une autre plainte avait été déposée contre lui en juillet 2022 en raison d’une confrontation avec la police.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Rap - Prison - Violences et agressions - Morad (Rappeur)

Aller plus loin

Le rappeur Morad doit être expulsé au Maroc, appelle le parti raciste Vox

Le parti Vox de Sabadell (nord-est de l’Espagne) a publié sur son compte Twitter un message raciste contre le rappeur espagnol d’origine marocaine Morad, appelant à l’expulsion...

Le rappeur marocain Morad arrêté en Espagne

Le rappeur marocain Morad a été arrêté par la police, mercredi à son domicile, pour avoir manqué de répondre à une citation à comparaître en tant qu’accusé d’un délit contre la...

Des ennuis judiciaires pour le rappeur marocain Morad

Les Mossos d’Esquadra ont arrêté mercredi le rappeur Morad pour son implication présumée dans l’incendie de deux voitures et deux conteneurs à L’Hospitalet de Llobregat...

Le rappeur Morad condamné à deux ans de prison

Le rappeur Morad a été condamné à deux ans de prison pour une confrontation avec la police lors du tournage d’un clip vidéo en 2021 avec le rappeur français Rim’K.

Ces articles devraient vous intéresser :

French Montana refuse 20 millions de dollars

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana a signé un contrat avec Gamma, après avoir refusé une belle offre. Auparavant, il avait travaillé avec des majors – notamment Epic et Interscope aux États-Unis – et des indépendants comme Empire.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

French Montana en couple avec une célèbre rappeuse ?

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana a été aperçu dans un restaurant en compagnie de la rappeuse Rubi Rose à Beverly Hills. Les deux célébrités sont-elles en couple ?

Séisme au Maroc : Maes a tenu sa promesse

Le rappeur Maes a tenu sa parole de venir en aide aux victimes du puissant et dévastateur tremblement de terre survenu au Maroc le 8 septembre.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

French Montana remporte un procès pour violation de droit d’auteur mais...

Le rappeur américain d’origine marocaine French Montana de son vrai nom Karim Kharbouch a gagné un procès dans l’Illinois, où il était poursuivi pour violation de droit d’auteur.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.