La crise migratoire de Sebta brouille les relations entre la France et le Maroc

31 mai 2021 - 22h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La France, qui a toujours défendu les intérêts du Maroc contre l’Espagne, aurait changé d’avis. En cause, la crise migratoire provoquée par le Maroc qui a laissé des milliers de migrants entrer à Sebta il y a deux semaines, en riposte à l’attitude de l’Espagne qui avait accueilli, quelques jours plus tôt, le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, pour raison « humanitaire ».

Dans la crise migratoire actuelle, la France soutient l’Espagne et l’Europe contre le Maroc. « Nous soutenons l’Espagne », a déclaré lundi sur BFMTV, Clément Beaune, le secrétaire d’État à l’Europe. « Pour une fois, la France ne prend pas parti pour le Maroc », fait observer le journaliste Jean-Pierre Tuquoi, auteur de plusieurs ouvrages sur le Maroc et le Maghreb, ajoutant qu’il s’agit là d’un « changement incroyable, quand on pense à toutes les années où la France a toujours défendu le Maroc contre l’UE, contre l’Algérie, devant le monde entier », rapporte le journal El Pais.

« Je pense que la France ne pouvait pas faire autrement, c’est le minimum », indique pour sa part Khadija Mohsen-Finan, professeur à l’université Paris 1 et spécialiste du Maroc et du Maghreb, qui affirme que « cette crise ne changera peut-être pas les choses, mais elle a levé le voile. On a vu que le Maroc est capable d’aller très loin : jeter ses enfants à la mer, exploiter sa jeunesse qui est désespérée ».

Mais la France fait la part des choses. Elle distingue bien la crise migratoire née du manque de contrôle aux frontières du côté du Maroc, de la crise diplomatique provoquée par l’accueil par l’Espagne de Brahim Ghali dans un hôpital de Logroño. Si elle dénonce l’attitude du Maroc dans le premier cas et exprime sa solidarité à l’Espagne, dans le second cas en revanche, la France accuse l’Espagne. « La question de l’accueil d’une personnalité du Polisario concerne la relation hispano-marocaine », souligne Christian Cambon, président de la commission des Affaires étrangères et de la défense du Sénat français, et du groupe d’amitié France-Maroc, qui explique qu’« en matière de flux migratoires, il y a une responsabilité européenne qui nous concerne tous. Nous ne sommes pas plus en faveur de l’Espagne que du Maroc, ni moins de l’Espagne que du Maroc. Ce sont deux pays amis, alliés, qui doivent sans aucun doute travailler ensemble ».

Pour Jean-Yves Le Drian, le ministre français des Affaires étrangères, l’Espagne et le Maroc ont « une relation assez compliquée » qui doit être « rétablie de la meilleure façon possible ». Selon lui, le Maroc est un « partenaire essentiel de la France » dans la lutte contre le terrorisme et « crucial » de l’UE en matière de contrôle des flux migratoires. Mohsen-Finan reste aussi « sceptique » par rapport à la position de la France envers le Maroc, car développe-t-elle, « la France a besoin d’un allié au Maghreb ».

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Brahim Ghali

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

La diplomatie française s’active pour une reprise du dialogue entre le Maroc et l’Espagne. Jean-Yves Le Drian l’a fait savoir ce dimanche, lors d’une émission...

L’Europe pourrait voter une résolution condamnant le Maroc

Le groupe politique espagnol Ciudadanos (C’s) demande au parlement européen de voter une résolution pour sanctionner le Maroc pour violation des droits des mineurs dans la crise...

L’Espagne écarte tout lien entre l’hospitalisation de Brahim Ghali et l’afflux massif de migrants à Sebta

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole revient sur l’admission d’urgence de Brahim Ghali, patron du Polisario...

Réaction de l’Europe suite à l’arrivée massive de migrants marocains à Sebta

Ylva Johansson, commissaire européenne aux affaires intérieures, a réagi à l’arrivée massive de migrants marocains à Sebta lundi. Elle a appelé le Maroc à « empêcher les départs...

Nous vous recommandons

Immigration clandestine

Casablanca : l’urgence d’aider les migrants SDF

Le Groupe de travail de protection (GTP) est préoccupé par le sort des migrants sans abris, après le démantèlement la semaine dernière de leurs camps à Casablanca. Ce groupement d’associations et d’organisations engagées dans la protection des droits humains...

Les États-Unis dénoncent le trafic de migrants entre le Maroc et l’Espagne

Les États-Unis alertent sur le risque pour les milliers de femmes et d’enfants qui migrent chaque année du Maroc vers l’Espagne de tomber dans le filet des réseaux de traite des êtres humains, d’esclavage sexuel et de travail...

Des mères marocaines partent à la recherche de leurs enfants dans les prisons turques

Avec la fermeture des frontières internationales, l’accès à l’espace européen via la Turquie devient une mission impossible pour les candidats marocains à l’immigration. Si certains parviennent à prendre le chemin du retour, la majorité se trouve dans les...

La France accorde la nationalité aux travailleurs étrangers en première ligne du Covid-19

693 étrangers sont « en passe » d’obtenir la nationalité française et 74 l’ont déjà obtenue sur un total de 2890 demandes enregistrées par les préfectures.

Drame de Melilla : l’AMDH tente de retrouver les migrants disparus

Quelques semaines après l’assaut à Melilla, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) s’active pour retrouver les migrants disparus. Pour ce faire, elle utilise Facebook.

France

Sondage : 40% des Français pour une immigration zéro

Plus de 4 Français sur 10 sont favorables à une immigration zéro en France, selon un sondage réalisé par l’Institut CSA. Le sujet sera sans doute abordé lors de la campagne présidentielle de 2022.

Avignon : le calvaire d’une Marocaine pour se faire soigner

À Avignon, Marwa Srghir, une Marocaine arrivée en France il y a quatre ans, a du mal à recevoir des soins et à faire soigner ses jumelles âgées de trois ans et demi. Et pour cause, les médecins refusent de les prendre comme...

France : du changement dans le recrutement des saisonniers marocains

À l’initiative de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricole (FNSEA), 1200 saisonniers marocains ont été recrutés en 2022 pour Lot-et-Garonne, le Tarn-et-Garonne et la Dordogne.

Le Maroc dans le top 10 des destinations les plus réservées

Le Maroc figure dans le top 10 des destinations les plus réservées cet été par les Français. C’est ce qui ressort du classement d’un voyagiste.

« Projet Pegasus » : Emmanuel Macron veut tout savoir

Le président français Emmanuel Macron a réuni, ce jeudi 22 juillet, un conseil de défense « exceptionnel dédié à l’affaire Pegasus et à la question de la cybersécurité ». L’annonce a été faite par Gabriel Attal, le porte-parole du...

Espagne

24 ans de prison pour un Marocain qui a tué son ex-femme en Espagne

Jugé pour le meurtre de son ex-épouse par le tribunal supérieur de Huesca, en Espagne, un Marocain a écopé de 24 ans de prison.

De plus en plus de Catalans immigrent au Maroc

Le nombre de résidents catalans au Maroc a augmenté entre 10 et 15 % depuis le début de cette année par rapport à 2021, selon les données de l’Institut statistique de Catalogne (Idescat).

Ayad Lamdassem crée la surprise au marathon olympique

L’athlète espagnol d’origine marocaine, Ayad Lamdassem, a créé la surprise aux JO de Tokyo en terminant cinquième au marathon olympique avec un temps de 2h10:16, loin devant ses compatriotes Dani Mateo (21ᵉ) et Javi Guerra...

Le parti d’extrême droite Vox préoccupé par l’investissement massif au profit du Maroc

Le parti d’extrême droite Vox demande des explications au gouvernement espagnol sur la dépense de 12 millions d’euros à effectuer pour l’achat de 98 caméras thermiques et 168 véhicules au profit du ministère marocain de...

En fuite au Maroc avec ses enfants, un Français arrêté au Portugal

Le Service portugais des étrangers et des frontières (SEF) a localisé deux mineurs italiens enlevés en France l’année dernière par leur père. Ce dernier tentait de les ramener au Maroc après avoir refusé de les confier aux services sociaux...

Diplomatie

Palestine : en visite à Rabat, Ismaïl Haniyeh reconnaissant envers le Maroc

Le chef du bureau politique du mouvement «  Hamas  », Ismaïl Haniyeh, qui achevait vendredi une visite de 72 heures au Maroc, a exprimé sa reconnaissance envers le royaume pour ses efforts en faveur de la cause...

Le Maroc souhaite une réforme de l’Union africaine

Depuis sa mise en place, le Maroc soutient le processus de réforme institutionnelle de l’UA. Le royaume a une très grande conscience de son poste en tant que membre du Comité consultatif, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, lors...

Maroc-Israël : un cèdre planté pour sceller l’amitié et la paix à Vienne

Les ambassadeurs du Maroc et d’Israël à Vienne ont planté, récemment, un cèdre de l’Atlas à l’ambassade de l’État hébreu, symbole de la paix et de l’amitié grandissante entre les deux pays.

1er Janvier 2021 : entrée en vigueur de l’accord d’association Maroc-Royaume-Uni

L’accord d’association entre le Maroc et le Royaume-Uni entrera en vigueur le 1ᵉʳ janvier prochain, rappelle une Déclaration conjointe maroco-britannique.

Maroc-Algérie : vers la fin de la crise diplomatique ?

Le roi Mohamed VI est annoncé au prochain sommet arabe les 1ᵉʳ et 2 novembre prochains en Algérie. S’achemine-t-on vers le réchauffement des relations diplomatiques entre les deux pays rompues en raison des malentendus profonds au sujet des questions...

Ceuta (Sebta)

Incertitudes autour de l’Opération Marhaba 2021

Les autorités locales de Ceuta semblent moins enthousiastes quant à l’ouverture de la frontière afin de permettre l’organisation de l’Opération Marhaba cette année.

Frontières Espagne-Maroc : un « problème diplomatique et politique »

Le Parti populaire (PP) de Melilla a assuré que le maintien, par le Maroc, de la mesure de fermeture de ses frontières terrestres et maritimes avec Ceuta et Melilla, au-delà de son caractère sanitaire (lutte contre le Covid-19) avancé il y a environ deux...

Un Marocain meurt en tentant de rallier Sebta à la nage

Encore un jeune marocain qui meurt en tentant de rallier à la nage l’enclave de Sebta. Le drame s’est produit jeudi, selon l’AFP qui cite la Garde civile espagnole.

L’Espagne maintient fermées les frontières avec le Maroc jusqu’au 15 mai

Le gouvernement espagnol a décidé de maintenir fermées pour quinze jours encore les frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc, afin de réunir toutes les conditions de la réouverture ordonnée et progressive des postes frontières de Tarajal et Beni...

Maroc : enfin le bout du tunnel pour les Marocains bloqués à Sebta et Melilla

Les nouvelles s’annoncent bonnes pour les Marocains bloqués à Sebta et Melilla du fait de la crise sanitaire de la Covid-19. Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a annoncé mercredi dernier, leur retour dans un futur proche devant une commission...

Brahim Ghali

Espagne : le Parti populaire soutient le Maroc pour mieux critiquer Pedro Sanchez

Le Parti populaire (PP) a choisi de s’attaquer constamment au gouvernement de Sánchez et de soutenir le Maroc dans la crise ouverte entre les deux pays après l’entrée sur le sol espagnol de Brahim Ghali, le leader du Front...

Le plan d’autonomie marocain pour le Sahara arrive au Parlement européen

La députée européenne Dominique Bilde a adressé une question avec demande de réponse écrite au vice-président de la Commission/haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité au sujet du plan d’autonomie marocain et de la...

Affaire Ghali : nouvelle comparution de Camilo Villarino

L’ancien chef de cabinet du ministère espagnol des Affaires étrangères, Camilo Villarino, comparaîtra ce lundi devant le juge en charge de l’affaire Brahim Ghali. Selon le haut commandement de l’armée de l’air, c’est lui qui aurait donné l’ordre de ne pas...

Le Polisario dénonce le Maroc auprès de l’ONU

Suite à l’opération militaire lancée par le Maroc dans la zone-tampon de Guerguerat, Ibrahim Ghali, secrétaire général écrit au secrétaire général de l’ONU et au Conseil de sécurité.

Nouvelles révélations sur l’arrivée de Brahim Ghali en Espagne

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sans fournir des informations sur l’identité des personnes à bord de l’avion de la présidence algérienne qui transportait Brahim Ghali, le leader du Front Polisario vers l’Espagne le 18 avril, a demandé à l’armée...