Maroc : voici les grands faits marquants de 2021

28 décembre 2021 - 12h00 - Economie - Ecrit par : A.P

L’actualité marocaine a été principalement marquée en 2021 par la crise diplomatique avec l’Espagne et l’épisode migratoire de Ceuta, l’organisation des élections législatives, sans oublier les tensions avec l’Allemagne et la rupture des relations avec l’Algérie qui a entraîné la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe.

La crise avec l’Espagne aura dominé l’actualité marocaine tout au long de l’année 2021. Elle a éclaté en avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño. S’en est suivie une crise migratoire inédite provoquée par l’entrée massive en mai de migrants à Ceuta. Huit mois après, les relations entre les deux pays restent tendues, fait savoir EFE. L’ambassadrice marocaine à Madrid, Karima Benyaich, appelée à Rabat pour des consultations en mai, n’a toujours pas rejoint son poste. La semaine dernière, le ministère marocain de la Santé a accusé l’Espagne de ne pas respecter les contrôles sanitaires contre le Covid-19 dans les aéroports.

À lire : Le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

L’autre fait marquant de cette année, c’est la réouverture des bureaux de liaison à Rabat et Tel Aviv, acte qui consacre la reprise des relations entre le Maroc et Israël, ainsi que le lancement de plusieurs liaisons aériennes directes, et la signature d’accords commerciaux et de coopération militaire. Les ministres israéliens des Affaires étrangères, Yair Lapid, et de la Défense, Benny Gantz, étaient au Maroc respectivement en août et novembre derniers. Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, est attendu dans le pays hébreu dans les prochains mois.

À lire : L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Troisième événement important, la rupture en août, par l’Algérie, de ses relations diplomatiques avec le Maroc et la fermeture de son espace aérien aux avions marocains. Ce qui a entraîné la fermeture en octobre dernier du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc pour desservir l’Espagne en gaz naturel. Le Maroc a aussi suspendu ses relations avec l’Allemagne qui a remis en cause la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental.

À lire : Comment expliquer la défaite électorale du PJD

La débâcle du Parti de la justice et du développement (PJD) aux élections générales (législatives, régionales et municipales) du 8 septembre a aussi marqué cette année 2021. Le Parti islamiste au pouvoir depuis une dizaine d’années, n’a obtenu que 13 sièges sur 395 au parlement marocain. Le Rassemblement national des indépendants (RNI) est le grand gagnant de ces élections avec 102 sièges. Son leader, Aziz Akhannouch, est le nouveau Chef du gouvernement.

À lire : L’UE retire le Maroc de sa liste grise des paradis fiscaux

En 2021, l’Union européenne (UE) a retiré en février le Maroc de la « liste grise » des paradis fiscaux, ceci grâce à la série de réformes initiées par le royaume pour revoir son système fiscal. Le royaume figurait sur cette liste depuis 2017. Par ailleurs, les transferts de fonds des MRE ont atteint un record de 94,7 milliards de dirhams (9 milliards d’euros) cette année, en hausse de 38,9 % par rapport à l’année dernière.

Sujets associés : Allemagne - Espagne - Algérie - Transferts des MRE - Sahara Marocain - Gaz

Aller plus loin

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González...

Le Maroc suspend sa coopération policière avec l’Allemagne

Pas d’amélioration en vue pour les relations entre le Maroc et l’Allemagne. Les autorités marocaines viennent d’annoncer avoir interrompu toute coopération policière avec leurs...

L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Ce qui n’était qu’une rumeur il y a encore quelques jours est aujourd’hui une réalité. L’Algérie vient d’annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc.

Transferts des Marocains du monde : record absolu cette année

Les envois de fonds réalisés par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont poursuivi leur tendance à la hausse observée depuis quelques mois, et devraient s’établir à 95...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE, une source importante de devises pour le Maroc

Le premier retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc après la pandémie de Covid-19 est marqué par un fort afflux de devises.

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Les Marocains du monde ont transféré 110 milliards de dirhams en 2022 (+16,5%)

Les transferts d’argent effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une augmentation significative en 2022, selon les données publiées par l’Office des Changes.

L’existence du monstre du Loch Ness confirmée par une découverte des fossiles au Sahara ?

Des scientifiques ont découvert des fossiles de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert du Sahara marocain et jugent « plausible à certains...

Les transferts des Marocains du monde toujours en hausse

Au premier semestre de l’année, les envois des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint plus de 47,04 milliards de dirhams contre 44,33 milliards par rapport à la même période de l’an dernier.

Les transferts des MRE se maintiennent en hausse

Les transferts effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 28,6 % par rapport à février 2022. C’est ce que précisent les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de l’Office des changes.

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...