Maroc : le remboursement de la TVA démarre la semaine prochaine

25 décembre 2021 - 15h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Le remboursement des arriérés de TVA des entreprises privées annoncé par le gouvernement va démarrer la semaine prochaine et sera progressif jusqu’en avril 2022.

À cet effet, une enveloppe de 2,5 milliards de dirhams (MMDH) a été mobilisée pour rembourser les arriérés des crédits de la TVA.

Plus précisément, 1,5 milliard de dirhams (MMDH) seront débloqués la semaine prochaine et 9 MMDH avant fin d’avril 2022, afin de permettre aux entreprises, principalement les petites et moyennes, de disposer de liquidités importantes, dans un contexte de crise et ainsi renforcer leur investissement et leur développement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’Economie et des Finances - TVA - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Maroc : la TVA, bête noire du secteur informel

La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) représente « la principale composante » fiscale que redoutent le plus, les acteurs du secteur informel. C’est ce qui ressort d’une étude...

Maroc : durcissement des contrôles du Fisc pour les fraudeurs à la TVA

Les fraudeurs à la TVA ainsi que les faux bénéficiaires peuvent trembler. La Direction générale des impôts (DGI) vient d’annoncer un renforcement de ses contrôles.

Maroc : le gouvernement promet de rembourser la TVA aux entreprises

Le gouvernement va procéder bientôt au remboursement des dettes vis-à-vis des entreprises. Un minimum de 1 milliard de dirhams sera payé d’ici fin décembre prochain.

Maroc : l’Etat va valider le remboursement de la TVA

Le gouvernement tiendra un conseil, ce jeudi, sous la présidence d’Aziz Akhannouch. Au menu des travaux, entre autres, un projet de décret sur l’application de la taxe sur la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

Maroc : où en est l’aide au logement ?

Des discussions sont en cours entre les parties prenantes pour finaliser le décret relatif à l’aide directe au logement en vue de sa présentation au Conseil de gouvernement dans les prochains jours.

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : du nouveau pour le prélèvement de la TVA

Au Maroc, la Direction générale des impôts (DGI) a mis en place de nouveaux dispositifs concernant la retenue à la source de la TVA, lesquels sont entrés en vigueur le 1ᵉʳ juillet 2024.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : la réforme des retraites divise

La réforme des retraites donne du fil à retordre à l’Exécutif marocain. De leur côté, les syndicats s’inquiètent de sa mise œuvre dans un contexte économique marqué par l’inflation, exprimant des craintes quant à l’avenir des retraités.

Évasion fiscale au Maroc : Seuls 2% des contribuables paient 80% de la TVA

La plupart des contribuables marocains ne paient pas leurs impôts, générant un manque à gagner important, de l’ordre d’un milliard de dirhams, à l’État marocain.