Sebta et Melilla : un ancien général espagnol s’inquiète des prétentions marocaines

13 février 2023 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Dans son ouvrage titré « Soldados », le général à la retraite Juan Carlos Domingo Guerra assure que l’Espagne devrait se préparer pour faire face aux menaces venant du sud, notamment du Maroc qui revendique les villes autonomes de Sebta et Melilla.

Dans cette radiographie du monde militaire et de la défense en Espagne, l’ancien militaire évoque la persistance des prétentions du Maroc sur Sebta et Melilla. « Ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne tente de récupérer Sebta et Melilla, comme il l’a déjà fait avec le Sahara », prévient-il, dénonçant le fait que les deux villes « ne sont pas bien défendues » par les forces de sécurité et de défense espagnol qui comptent sur la solidarité des alliés de l’OTAN en cas d’attaque. Or, « celui qui dirige l’OTAN, les États-Unis, voit le Maroc comme un allié privilégié », fait-il remarquer.

À lire : « Le Maroc ne renoncera jamais à Ceuta et Melilla »

Juan Carlos Domingo Guerra analyse aussi dans son ouvrage les problèmes qui affectent les forces armées et les politiques de défense de l’Espagne. « Il nous faut un grand plan de défense intégrant une réorganisation des armées » et « un scénario économique qui s’inscrit dans les plans pluriannuels », a indiqué le général qui note une « désaffection », une « animosité » ou une « indifférence » envers les forces armées de la part de la société qu’elles servent. Pour cette raison, il relève qu’« il n’est pas facile d’être soldat dans une nation comme l’Espagne », rejetant la faute sur les politiciens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Défense - Armement - Marocanité de Sebta et Melilla

Aller plus loin

Le Maroc « veut toujours annexer Ceuta et Melilla »

Le rapport intitulé « Ceuta et Melilla : plus d’Espagne, plus d’Europe » sera présenté le 1ᵉʳ juin au parlement européen. Il s’agit d’un document qui aborde l’éventualité d’une...

José Manuel Albares : « Ceuta et Melilla sont espagnoles »

À la veille de la Réunion de haut niveau entre l’Espagne et le Maroc prévue à Rabat les 1ᵉʳ et 2 février, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a...

Sebta et Melilla : des experts écartent une attaque militaire marocaine

Deux anciens hauts gradés de l’armée espagnole, l’amiral Juan Rodríguez Garat et le lieutenant-général Francisco Gan Pampols, estiment peu probable une attaque militaire...

« Ceuta et Melilla sont l’Espagne, point final », répond Pedro Sanchez au Maroc

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a clarifié la position de son pays concernant les villes de Sebta et Melilla, affirmant, jeudi, devant le Congrès que ces deux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Le Maroc investit massivement dans sa défense et son industrie militaire

Le budget du ministère marocain de la Défense nationale devrait atteindre 124,7 milliards de dirhams l’année prochaine, selon le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un budget en hausse d’environ 5 milliards de dirhams par rapport à 2023.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc équipe ses avions F-16 d’un blindage de pointe

Le Maroc a acquis un blindage de pointe auprès de la société américaine L3Harris Technologies spécialisée dans le matériel militaire de surveillance, les armes à énergie dirigée, la guerre électronique, pour ses avions F-16.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.