Retrait de la liste grise de l’Union européenne : le Maroc bientôt fixé

27 janvier 2021 - 22h40 - Economie - Ecrit par : J.K

Dans le cadre de la mise à jour de la liste des paradis fiscaux, Bruxelles accueillera très prochainement une réunion, tant attendue par le Maroc. Ce sera l’occasion de savoir si les efforts du Royaume seront couronnés, pour qu’enfin son nom quitte la liste grise de l’Europe.

Annoncé depuis deux ans, le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des « paradis fiscaux » avait été reporté. Depuis lors, le Royaume a pris plusieurs décisions pour réviser certains aspects de sa fiscalité, considérée comme dommageable.

À l’heure actuelle, même l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), est d’avis que le système fiscal Casa Finance City (CFC), n’est pas dommageable au regard des changements législatifs adoptés depuis quelques mois par le gouvernement, fait savoir Aujourd’hui le Maroc, ajoutant qu’un décret-loi avait été approuvé en septembre afin de renforcer l’attractivité de CFC. Autant d’efforts qui sont à prendre en compte par le Conseil européen pour prononcer sa sentence, vivement attendue des observateurs.

Ce texte a été mis en place conformément à la volonté du Royaume du Maroc visant à faire de Casablanca un pôle financier aux niveaux régional et international, respectant les standards internationaux, avait indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi.

Ce décret-loi permettra de renforcer la netteté et la nature des activités exercées au sein de Casablanca Finance City et d’améliorer l’attractivité de ce pôle surtout pour les entreprises éligibles à l’obtention du statut du pôle financier de Casablanca, a souligné Saaid Amzazi.

Sujets associés : Union européenne - OCDE - Lois - Saaïd Amzazi

Aller plus loin

Le Maroc sortira-t-il de la liste grise des paradis fiscaux ?

Une rencontre des ministres de l’Économie et des finances de l’Union européenne est prévue, ce mardi 16 février 2021, pour actualiser la « liste grise des paradis fiscaux »....

Paradis fiscaux : Voici pourquoi le Maroc a été maintenu sur la liste grise

Sans surprise le Maroc a été maintenu sur la liste grise des paradis fiscaux éditée par l’Union européenne. À l’origine de cette décision, le non-respect de certaines...

Casablanca Finance City se renforce avec 6 nouvelles activités

Six nouvelles activités viennent d’être ajoutées à Casablanca Finance City qui, en une décennie d’existence, s’est imposée comme la première place financière en Afrique,...

Le Maroc attendra pour son retrait de la liste grise de l’Union européenne

Le Maroc attend toujours d’être retiré de la liste grise de l’UE, celle des régimes fiscaux jugés dommageables. Aux dernières nouvelles, cette attente pourrait être...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

De belles perspectives pour la production marocaine d’huile d’olive

La Commission européenne est optimiste pour la production marocaine d’huile d’olive, avec une forte augmentation cette année.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Le Maroc veut exporter de l’hydrogène vert vers l’UE d’ici 2050

Le Maroc veut continuer à produire davantage de l’hydrogène vert pour poursuivre sa transition énergétique et devenir à terme un grand exportateur du combustible vers l’UE.

Camions attaqués en Europe : le Maroc hausse le ton

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a dénoncé lundi les récentes attaques d’agriculteurs européens contre des cargaisons de fruits et légumes marocains, faisant observer que l’Union européenne (UE) tire davantage profit de...