Recherche

Macabre découverte à Safi

© Copyright : DR

24 mars 2019 - 11h00 - Société

Un boucher vient d’égorger sa femme et de lui couper la tête à Jamaat shaïm dans les environs de Safi. Il souffrirait de troubles psychiatriques.

Les faits se serait produits mercredi dernier selon le journal Aujourd’hui le Maroc qui précise d’une manière loin d’être délicate : « A Jamaat Shaïm située à une cinquantaine de kilomètres de la ville de Safi, un jeune homme a mis fin à la vie de son épouse, mercredi matin, en l’égorgeant comme un mouton ».

Après l’avoir égorgée, le boucher lui aurait coupé la tête. Puis il se serait présenté volontairement aux gendarmes afin d’être arrêté.

Le journal nous révèle quelques détails qui peuvent avoir leur importance : « il y a quelques semaines, cette épouse, pharmacienne de son état, l’avait sauvé de la mort quand elle est intervenue pour l’empêcher de se suicider ».

Le même média explique que l’individu en question avait des troubles psychiques « depuis qu’il a perdu son commerce suite aux dettes ».

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact