Sahara : les États-Unis démentent avoir fait pression sur l’Espagne

5 avril 2022 - 21h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Julissa Reynoso, ambassadrice des États-Unis en Espagne, a démenti les informations selon lesquelles l’administration Biden a fait pression sur l’Espagne pour qu’elle change sa position sur le Sahara. Madrid, désormais, « considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend ».

« Nous n’avons pas poussé l’Espagne à changer sa position sur le Maroc. L’Espagne a pris elle-même sa décision », a déclaré Julissa Reynoso dans une interview accordée au quotidien La Vanguardia en réponse aux propos d’Igor Belayev, ambassadeur de la Russie en Algérie. Ce dernier a, dans une récente interview accordée à la chaîne algérienne Ennahar, affirmé que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara était dû à « la pression exercée par certaines parties », sans toutefois nommer les États-Unis.

À lire : Sahara : les États-Unis ont joué un rôle dans le changement de position de l’Espagne

Le 18 mars dernier, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a souligné, dans un message adressé au roi Mohammed VI, que « l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend » au sujet du Sahara. Un geste de soutien réclamé de longue date par Rabat à Madrid. En réaction au message du haut responsable espagnol, le Maroc a indiqué qu’il apprécie hautement les positions positives et les engagements constructifs de l’Espagne au sujet de la question du Sahara. Les deux pays ont à travers cet échange de communiqués mis fin à près d’un an de brouille diplomatique majeure liée à cette question.

À lire : Sahara : les États-Unis ont-il fait pression sur l’Espagne ?

Dans la lignée du réchauffement des relations entre Madrid et Rabat, Pedro Sánchez effectuera une visite de travail au Maroc jeudi 7 avril.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Sahara Marocain

Aller plus loin

Les États-Unis derrière le changement de position de l’Espagne sur le Sahara

La décision du gouvernement espagnol de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara aurait été soufflée par les États-Unis, un partenaire historique et privilégié du Maroc.

Le roi Felipe VI a joué un grand rôle dans la reprise des relations Maroc-Espagne

L’Espagne et le Maroc ont mis fin à dix mois de crise après que l’Espagne a déclaré publiquement son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara. Le roi d’Espagne, Felipe VI,...

Sahara : l’Espagne prend la voie de la realpolitik selon Sanchez

Le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, s’est exprimé à nouveau sur la nouvelle coopération avec le Maroc, affirmant que les relations avec ce dernier, un « voisin et un...

Pedro Sanchez en visite au Maroc ce jeudi

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, devrait s’envoler pour le Maroc ce jeudi pour une visite de travail de deux jours.

Ces articles devraient vous intéresser :

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.